Afrique : Trois anciens chefs d'Etat africains vont parrainer le prochain Congrès inaugural des aires protégées d'Afrique

Imprimer

Economie-Environnement-Aires protégées d'Afrique centrale

LIBREVILLE, 23 janvier (Infosplusgabon) -  Selon  un  communiqué de presse parvenu à  notre  rédaction, le gouvernement du Rwanda a annoncé que  trois anciens chefs d'Etat Africains vont parrainer le prochain Congrès inaugural des aires protégées d'Afrique (APAC). Il s'agit de  Hailemariam Desalegn - ancien Premier ministre de l'Éthiopie ; Issoufou Mahamadou - ancien président du Niger et Festus Mogae - ancien président du Botswana.

 

Le Congrès APAC, qui s'annonce comme le tout premier rassemblement continental de dirigeants, de citoyens et de groupes d'intérêt africains, a pour objectif de discuter du rôle des aires protégées dans la conservation de la nature, la sauvegarde de la faune et de la flore sauvages emblématiques de l'Afrique, la fourniture de services écosystémiques vitaux, la promotion du développement durable ainsi que la conservation du patrimoine culturel et des traditions de l'Afrique.

Dans son discours d'acceptation lors de la cérémonie, S.E. Hailemariam Desalegn a déclaré que : « L'APAC présente une opportunité sans précédent de tracer une voie qui équilibre la croissance économique et la conservation du capital naturel de l'Afrique. Cela devra se faire par des choix et des investissements stratégiques fondés sur les meilleures connaissances disponibles et une réflexion à long terme. Je suis donc très heureux et honoré de me joindre à mes pairs pour mener cette conversation grâce à notre parrainage. Le potentiel de l'Afrique est énorme, et nous pensons que ce Congrès sera un tremplin vers la réalisation de nos objectifs de l’Agenda 2063 en tant que continent. »

Le Congrès APAC de l'UICN est organisé par la Commission mondiale des aires protégées de l'UICN en partenariat avec des agences gouvernementales et des organisations de conservation, avec le soutien des partenaires au développement, des entreprises, des communautés et des médias.

Membre de l'UICN depuis 2016, le Rwanda est fier d'endosser le manteau de leader mondial de la conservation et de devenir le premier pays africain à accueillir le Congrès africain des aires protégées de l'UICN. Au fil des ans, le Rwanda a fait preuve de leadership et de vision en définissant une vision de la croissance au Rwanda qui soutient les populations et la nature.

Le congrès s'articule autour de trois thèmes clés : les aires protégées, les populations et la biodiversité. Il cherche à encourager délibérément les dialogues qui construisent et responsabilisent les générations actuelle et future de dirigeants afin de réaliser un avenir africain où la faune et la flore sauvages sont appréciées comme un atout qui contribue au développement.

L'objectif principal du Congrès africain des aires protégées de l'UICN (APAC) est de positionner les aires protégées et conservées d'Afrique dans le cadre des objectifs plus larges du développement économique et du bien-être des communautés, et de mieux faire comprendre le rôle vital que jouent les parcs dans la conservation de la biodiversité et la fourniture des services écosystémiques qui sous-tendent le bien-être et les moyens de subsistance des populations.

Le congrès APAC, organisé conjointement par le gouvernement rwandais, AWF et l'UICN, se tiendra au Centre de conférences de Kigali, au Rwanda, du 7 au 12 mars 2022, souligne-t-on.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/ECO/GABON2022

 

© Copyright  Infosplusgabon