Les enfants ne risquent rien, mais peuvent mourir de l'injection anti-covid

Imprimer

France-Santé/Covid 19-Vaccination des enfants

LIBREVILLE,30 décembre (Infosplusgabon)- Selon le site Ripostelaique, les enfants ne font pas de formes graves et ne transmettent pas la maladie, ni aux enfants, ni aux adultes malgré les mensonges gouvernementaux et la multiplication des tests PCR non fiables et inutiles.

 

Le réseau sentinelle montre que les enfants ne sont toujours pas malades de ce petit virus de moins en moins dangereux avec l'arrivée du variant OMICRON.

Le bénéfice attendu pour les enfants sans comorbidité est NUL et le bénéfice collectif nul également.

Qu'attend-on de cette nouvelle maltraitance des enfants ?

Conditionnement politique à la chinoise, mise en carte-passe de toute la population en attendant le puçage ?

En novembre 2021,nous insistions sur les nombreuses alertes déjà parues en Israël, aux USA, en Angleterre depuis plusieurs mois sans aucune couverture médiatique.

Les morts de jeunes sportifs et de carrières brisées pour les plus chanceux restés en vie s’accumulaient déjà et le cortège morbide ne fait que se confirmer.[2] Les journalistes n’ont-ils pas d’enfant, sont-ils aveugles et sourds, ou corrompus ? ou menacés de perdre leur emploi s’ils relaient des informations qui gênent leurs patrons ?

8 % de toutes les myocardites chez l’enfant sont liées à l’injection.

Les chercheurs ont enquêté sur 139 enfants et jeunes adultes avec 140 épisodes de myocardite suspectée, dont 49 confirmés et 91 probables (sexe masculin 126, âge médian 15,8 ans), injection de Pfizer responsable de 131 (94 %), 128 (92 %) survenus après la deuxième dose.

Le symptôme le plus courant était la douleur thoracique, survenant chez 99 % des patients ; 26 patients (19 %) ont été admis en soins intensifs en raison de la maladie.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/MKJ/GABON2021

 

© Copyright ripostelaique.com