Afrique : Le programme Codage pour l’emploi de la BAD atteint la barre des 130 000 utilisateurs

Imprimer

LIBREVILLE, 13 août (Infosplusgabon) - Le programme de développement des qualifications dans le secteur du numérique dénommé Codage pour l’emploi, initié par la Banque africaine de développement a atteint le chiffre de 130 000 utilisateurs, indique l’institution dans une note publiée jeudi à Abidjan.

Ces statistiques publiées par la Banque à l’occasion de la Journée internationale de la jeunesse, marquent une étape importante pour le programme Codage pour l’emploi qui vise à fournir aux jeunes Africains un accès aux technologies de l’information et de la communication ainsi qu’une formation en entrepreneuriat et des compétences non techniques afin de les rendre compétitifs dans l’économie numérique. Les plateformes en ligne du programme proposent des formations techniques gratuites dans différents domaines : développement Web, conception, exploitation des données et marketing numérique.

Les plateformes de Codage pour l’emploi ont enregistré une augmentation spectaculaire du nombre d’utilisateurs du fait de la pandémie de Covid-19, qui a entraîné des confinements et des fermetures d’écoles sur le continent. Les inscriptions ont augmenté de 38,5 % en l’espace d’une semaine en septembre 2020. Grâce au partenariat de la Banque avec le gouvernement du Nigeria, la plate-forme d’enseignement en ligne Digital Nigeria de Codage pour l’emploi a atteint un total de 130 000 utilisateurs. Le taux de réussite des étudiants atteignant plus de 80 %.

« Pour gagner la bataille contre la pauvreté en Afrique, nous devons doter nos jeunes de qualifications dans le secteur numérique afin qu’ils puissent accéder aux emplois de demain », a déclaré Martha Phiri, directrice du Département du capital humain, de la jeunesse et du développement des compétences à la Banque africaine de développement.

Les étudiants ayant bénéficié des cours en ligne, pendant la pandémie de Covid-19 affirment que l’acquisition ou l’amélioration des qualifications dans les domaines numériques, leur avait permis de progresser dans leur carrière professionnelle.

« Pendant la période de confinement, j’ai appris à utiliser MS Excel toute seule en utilisant la plateforme Codage pour l’emploi. Participer à la formation a non seulement amélioré mes connaissances approximatives d’Excel, mais m’a également permis de me créer un réseau de connaissances grâce à la plate-forme et de surpasser mes capacités », affirme Hajara Ayuba, diplômée du programme, au Nigeria.

« Grâce au programme Codage pour l’emploi, j’ai pu répondre à l’un des principaux critères d’un test pour l’embauche : la maîtrise des données et la connaissance de MS Excel. J’ai été affectée au Bureau de fiscalité de l’État de Borno d’où j’ai été par la suite confirmée à mon poste », ajoute Hajara Ayuba.

La Banque africaine de développement a lancé la principale plateforme de formation numérique de Codage pour l’emploi en décembre 2019 en partenariat avec la Fondation Rockefeller et Microsoft. Elle est accessible à partir d’appareils mobiles, même dans des conditions d’internet à bas débit, et possède une interface bon marché, conviviale, sécurisée et personnalisée.

Selon Hendrina Chalwe Doroba, chargée de l’Éducation et du Développement des compétences à la Banque africaine de développement, « le programme de formation en ligne a été lancé en parallèle avec les centres d’excellence physiques de Codage pour l’emploi au Nigeria, au Kenya, au Rwanda, au Sénégal et en Côte d’Ivoire. La Banque vise la création de 130 centres à travers le continent sur dix ans. »

« Avec la pandémie, l’enseignement en ligne est devenu une nécessité. Codage pour l’emploi a rapidement tiré parti de sa plateforme en ligne de développement des qualifications dans le secteur du numérique, afin de continuer à offrir aux jeunes africains les moyens de devenir plus compétents », a affirmé Mme Doroba.

Après la mise en œuvre du programme pilote, les cours en ligne de Codage pour l’emploi sont désormais disponibles dans quarante-cinq pays africains. Pour les bénéficiaires, comme Shaawanatu Shuaibu, l’utilisation de Codage pour l’emploi leur a permis de trouver un travail. Diplômée du programme au Centre d’excellence de l’État de Gombe, au Nigeria, Shaawanatu Shuaibu, affirme que la formation lui a apporté une meilleure compréhension dans la rédaction des contenus.

« J’ai pu améliorer le contenu de mon CV, ce qui m’a valu d’être convoquée pour un entretien d’embauche chez Jaiz Bank Plc. Ma performance lors de l’entretien et ma facilité de communication m’ont permis d’être retenue et affectée à l’Unité du service clientèle de cette Banque », s’est-elle félicité.

Codage pour l’emploi vise la création de plus de neuf millions d’emplois en Afrique et toucher 32 millions de jeunes et de femmes africains. Le programme fait partie de la Stratégie pour l’emploi des jeunes en Afrique promue par la Banque africaine de développement.

(Source : Banque africaine de développement)

 

FIN/ INFOSPLUSGABON/VFC/GABON2021

 

© Copyright  Infosplusgabon