Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Covid-19 : Le vaccin russe utilisé en Guinée

PDF

Libreville, Gabon, 11 janvier (Infosplusgabon) -  le vaccin russe dénommé Spoutnik V est en cours d'utilisation en Guinée. L’opération  de vaccination contre le covid-19 a débuté et les premières doses ont été injectées à certains membres du gouvernement et à d'autres personnalités haut placées du pays.

 

 

Il filtre cependant peu d'informations sur la nature, l'efficacité, et l'engouement international autour de ce vaccin. Alors nous avons cherché à comprendre mieux sur la nature de ces doses sensées immuniser contre le nouveau coronavirus, rapporte le  journal en ligne Conakrylive.

Tout, d'abord, il s'agit d'un vaccin russe, baptisée Spoutnik V, le "V" en référence à la suprématie russe dans la conquête de l'espace. L’efficacité de ce vaccin est estimée à 91,4 % par les experts et autorités russes. Cette information aurait été confirmée par l’analyse des données au point de contrôle final des essais cliniques. Les russes ajoutent par ailleurs que l’efficacité du vaccin Spoutnik V contre les cas graves d’infection à coronavirus est de 100 %.

Le laboratoire concepteur de ce vaccin, en collaboration avec ses partenaires, augmente constamment les quantités produites. Selon les autorités russes, le coût d'une injection du vaccin Spoutnik V sera inférieur à 10 $ pour les marchés étrangers. Quant à la dose par personne, elle se compose de deux injections successives.

Autre fait, ce vaccin est conçu sous forme lyophilisée (déshydratée), ce qui lui donne la possibilité d'être stocké à une température de + 2 à + 8 degrés Celsius. Les vaccins actuellement en usage en Europe et au États-Unis nécessitent quant à elle un stockage sous -70 degrés celsius.

Au tout début de sa promotion, le gouvernement Russe a annoncé que plus de 50 pays ont placé des commandes d'achat pour plus de 1,2 milliard de doses de ce vaccin. Cependant, le vaccin destiné aux marchés étrangers sera produit par les partenaires internationaux du RDIF en Inde, au Brésil, en Chine, en Corée du Sud et dans d'autres pays.

Dans sa phase d'utilisation actuelle, seule la Hongrie figure parmi les pays  ayant annoncé des commandes. En Afrique, aucun pays n'en a encore fait appel, tous tablent sur la prudence, d'autant plus que le continent a jusque là réussi à mieux contenir la pandémie, avec moins de morts et un taux de guérison élevé.

Nos tentatives auprès des autorités sanitaires guinéennes pour mieux comprendre les raisons de ce choix et la stratégie vaccinale du pays, sont toutes restées vaines.

 

FIN/ INFOSPLUSGABON/ARD/GABON2021

 

© Copyright  Infosplusgabon

Newsflash

Le  journal Infosplusgabon du 1er décembre 2020 en  kiosque numérique !

AU SOMMAIRE

Economie

Radisson Hotel Group inaugure une nouvelle marque (Pages 3-4)

Le WEB a profondément redéfini le paysage bancaire (Page 5)

Cours de change du franc CFA d'Afrique centrale (Page 6)

Social

Les anciens salariés de Total Gabon

continuent de revendiquer leur droit (Page 7)

Des entreprises et responsables africains poursuivent en justice le commissaire de police espagnol José Villarejo (Page 8)

Santé

Covid19, l’hystérie qui masque l’escroquerie (Pages 9-10)

Formation

Dossier : Les métiers de la Communication et leurs débouchés (Pages 11-12/ 1ère partie