Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

La CEN-SAD salue l'accord de cessez-le-feu permanent signé par les belligérants libyens

Imprimer PDF

Tripoli, Libye, 26 octobre (Infosplusgabon) - La Communauté des Etats sahélo-sahariens (CEN-SAD) a salué l'accord de cessez-le-feu permanent signé vendredi à Genève, en Suisse, entre les délégations du comité militaire libyen mixte (5+5) sous l'égide de la Mission d'appui des Nations unies en Libye.

 

Dans un communiqué rendu public samedi, la CEN-SAD a salué cet accord qu'elle a qualifié d'"historique", affirmant que la signature de l'accord "constitue un événement important dans le processus de rétablissement de la paix et de la sécurité de façon définitive en Libye".

 

L'accord "constitue aussi un pas décisif et une importante réalisation vers une solution politique inclusive et définitive de la crise politique en Libye", a ajouté le communiqué.

 

Le Secrétariat général de CEN-SAD a salué "l'esprit nationaliste et constructif qui a régné sur les négociations en privilégiant la paix et la sécurité en Libye".

 

La Communauté des Etats sahélo-sahariens a en outre salué le climat de confiance réciproque qui a caractérisé les pourparlers ainsi que l'esprit d'ouverture permettant la poursuite du dialogue pacifique permanent entre les parties libyennes.

 

L'organisation a exprimé sa profonde satisfaction pour le travail accompli par la Mission des Nations unies d'appui en Libye qui a déployé des efforts permettant de réaliser cet accord, a indiqué le communiqué, ajoutant que la CEN-SAD est favorable à la recherche d'une paix inclusive en Libye, rendant un vibrant hommage aux efforts déployés par les Nations unies depuis plusieurs années afin de réaliser la stabilité en Libye et dans tous les pays membres de la CEN-SAD.

 

Le Secrétariat de la CEN-SAD a appelé toutes les parties libyennes à respecter les engagements qu'elles ont pris dans le cadre de cet accord, exhortant les Libyens à poursuivre le dialogue et les négociations, "seuls moyens permettant de parvenir à la réconciliation et à la paix permanentes en Libye".

 

Les deux délégations du comité militaire mixte (5+5) composées de cinq officiers du commandement général basé dans l'Est de la Libye et cinq officiers de l'armée affiliée au gouvernement d'accord national, parties en conflit en Libye, ont signé, vendredi, un cessez-le-feu national et permanent avec "effet immédiat", après cinq jours de discussions à Genève (Suisse), organisées sous l’égide de l’Organisation des Nations unies.

 

L'accord compte 12 articles dont les plus importants concernent l'évacuation des lignes du front de toutes les unités militaires, le départ des mercenaires dans trois mois, la composition d'une force mixte, l'abandon des "discours de haine" et la réouverture des routes dans toutes les régions du pays.

 

La Communauté des Etats sahélo-sahariens a été créée le 4 avril 1998 à Tripoli, en Libye par six pays : Libye, Mali, Niger, Soudan, Tchad et Burkina Faso, rappelle-t-on.

 

Plusieurs autres adhésions ont été ensuite enregistrées, portant à 27 le nombre total des pays membres à ce jour.

 

 

FIN/ INFOSPLUSGABON/AZS/GABON2020

 

 

© Copyright  Infosplusgabon

Newsflash

 

 

AU SOMMAIRE

► Prendre soin de vos employés et de vos clients en temps de crise

► Cours de change du franc CFA d'Afrique centrale

► Communiquer efficacement avec ses clients pendant la crise de la COVID-19

► Altemploi5.com un outil plus adapté au mobile

► Dossier :  La pêche au thon  profite plus aux Européens