Un Casque de la MINUSMA tué dans l'explosion d'une mine au Mali

Imprimer

Bamako, Mali, 16 octobre  (Infosplusgabon) - Un Casque bleu de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali (MINUSMA) a été tué et un autre grièvement blessé, jeudi, par l’explosion d’une mine à une cinquante de kilomètres de la ville de Kidal, à l'Extrême-Nord du Mali, annonce  communiqué de la mission, transmis à Bamako.

 

 

"Vers 13H30 (TU), un véhicule de la Force de la MINUSMA a heurté une mine ou un engin explosif, à environ 50 km de la ville de Kidal, entraînant la mort d’un Casque bleu et en blessant un autre" indique le communiqué qui ne précise la nationalité  des victimes.

 

La MINUSMA condamne fermement ces attaques qui frappent indistinctement le personnel des Nations unies, les forces maliennes, internationales, et surtout des civils innocents, ajoute le communiqué.

 

"La MINUSMA ne se laissera pas intimider par ces attaques, et demeure déterminée à soutenir le peuple et le gouvernement maliens dans leurs efforts pour ramener une paix durable au pays", a déclaré le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU et chef de la MINUSMA, Mahamat Saleh Annadif.

 

"Je rappelle que les attaques visant des soldats de la paix des Nations unies peuvent constituer des crimes de guerre au regard du droit international", a averti Mahamat Saleh Annadif.

 

Plus de 13.000 Casques bleus sont déployés au Mali depuis 2013. Au moins 130 parmi eux ont trouvé la mort dans ce pays.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/TRF/GABON2020

 

© Copyright  Infosplusgabon