Nouvelle hausse des pertes financières de la Libye en raison du blocus des sites pétroliers

Imprimer

Tripoli, Libye, 16 septembre  (Infosplusgabon) - La Libye a perdu 9,888 milliards de dollars en raison de la fermeture des installations pétrolières et de l'arrêt des opérations de production et d'exportation, a annoncé mercredi la Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC).

 

Selon un communiqué de la NOC, "les pertes cumulées par les occasions manquées de vente du pétrole ont atteint 9,888 milliards de dollars au cours de 242 jours, plus précisément depuis le 18 janvier".

 

Les forces affiliées à Haftar ont imposé, depuis le 18 janvier dernier, un blocus sur les champs et ports pétroliers dans les régions qu'elles contrôlent, entraînant une perte de production de 800.000 barils par jour contre une production de plus de 1,2 million de b/j auparavant.

 

La Banque centrale de Libye a révélé une baisse des revenus pétroliers et souverains de 43 pc à 3,627 milliards de dinars (environ 2,628 de dollars) au cours de la période de janvier à fin août dernier, contre 6,464 milliards de dinars qui auraient dû été perçus selon les prévisions financières.

 

Dans des statistiques publiées mardi, la BCT a pointé un déficit des recettes pétrolières, qui ont diminué de 1,66 milliard de dinars, soit 41 pc, à 2,34 milliards de dinars, contre 4 milliards sur la même période.

 

 

FIN/ INFOSPLUSGABON/MMO/GABON2020

 

© Copyright  Infosplusgabon