Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Afrique Centrale : Les chefs d’Etat invités à élaborer des politiques pour protéger les éléphants

Afrique-Environnement-Protection des  éléphants

LIBREVILLE, 29 avril (Infosplusgabon) -  Huit organisations non gouvernementales (ONG) œuvrant dans la lutte pour la conservation de la nature ont invité les chefs d’Etats de l’Afrique centrale à s’impliquer "personnellement" dans la lutte contre le braconnage des éléphants, dans un communiqué reçu lundi par la PANA.

 

 "Les Etats de la sous-région doivent mettre en œuvre des solutions dans le but de sauver leurs éléphants qui sont qualifiés d’héritage naturel universel de l’humanité par ces mêmes pays", indique le communiqué.

 Selon le directeur général-adjoint de l’ONG Wildlife Conservation Society (WCS), Jérôme Mokolo, "la situation est plus que catastrophique".

 "La République démocratique du Congo (RDC), il y a une vingtaine d’années, avait plus d’un million d’éléphants. Aujourd’hui, on en compte 7 à 10 000. Au Congo Brazzaville, il y a eu une perte de plus de 5 000 éléphants entre 2009 et 2011. La RCA en avait 80 000, il y a une trentaine d’années, ils sont tombés à quelques milliers d’éléphants seulement", a déploré M. Mokoko.

 Pour ces ONG, "le temps presse, les criminels fauniques ont largement le dessus (…) les Etats de l’Afrique centrale, gardiens de ce patrimoine de l’humanité doivent redoubler leurs efforts pour sauver leurs éléphants et mettre fin à la criminalité faunique".

 "Les braconniers utilisent des moyens de plus en plus sophistiqués et disposent même du soutien d’agents de l’administration judiciaire, de l’armée et de la police", s'inquiètent ces ONG.

 Norbert Gami, de l’ONG Africain Pact, encourage les chefs d’Etat à suivre l’exemple du président gabonais qui a brûlé un tas d'ivoire d'une valeur estimée entre six et seize milliards de FCFA et fait arrêter un sous-préfet impliqué dans un réseau de braconnage.

Les huit ONG qui ont lancé l'appel sont: African Parks Network (APN), International Fundfor Animal Welfare (IFAW), Fondation pour la tri-national de la Sangha (FTNS), Projet d’appui à l’Application de la loi sur la Faune sauvage (PALF), TRAFFIC, Union internationale pour la conservation de la Nature (UINC), Wilfe Conservation Sociéty (WCS) et Fonds Mondial pour la Nature (WWF).(Source PANA).

 FIN/INFOSPLUSGABON/MIL/GABON 2013

 

©2013 Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 3056 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES