Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Burkina Faso : Le prix d’achat du coton-graine fixé à 240 F CFA/kg

Imprimer PDF

Ouagadougou, Burkina Faso, 8 juin (Infosplusgabon) - L’Etat burkinabè a accordé un soutien exceptionnel de 10 F CFA/kg au prix du coton, ce qui permet de le porter à 240 F CFA/kg de coton graine pour la campagne 2020/2021, a annoncé, lundi, le ministre en charge du Commerce, Harouna Kaboré.

 

 

 

"Ce niveau de prix, certes en baisse de 25 F CFA par rapport à la campagne précédente, reste par ailleurs l’un des plus attractifs de la sous-région, et ce, dans un contexte d’effondrement des cours mondiaux du coton fortement lié aux effets négatifs du COVID-19", a indiqué M. Kaboré, par ailleurs, président du Comité de haut niveau du suivi de la relance de la production cotonnière du Burkina Faso.

 

 

Il a précisé qu’en dépit des urgences sécuritaires et sanitaires qui affectent lourdement le budget de l’Etat, le gouvernement a encore consenti d’énormes efforts financiers, pour rendre les intrants accessibles aux producteurs et améliorer le prix d’achat du coton graine au titre de la campagne 2020/2021.

 

Ainsi, a-t-il énuméré dans une déclaration, cet appui de l’Etat a permis de maintenir les prix de cession des intrants coton à leurs niveaux de la campagne écoulée, à savoir : 14 000 F CFA le sac de 50 Kg de NPKSB ; 14 000 F CFA le sac de 50 Kg d’Urée ; 3 800 F CFA la dose du traitement à l'hectare de l’insecticide classique ; 7 000 F CFA la dose du traitement à l'hectare de l’insecticide de spécialité.

 

 

 

Pour lui, ces énormes efforts financiers consentis par l’Etat témoignent de la ferme volonté du gouvernement et des plus hautes autorités du pays, à créer les conditions économiques favorables à une bonne production cotonnière et à une amélioration des revenus et conditions de vie des braves cotonculteurs.

 

 

 

Le ministre du commerce a rappelé que l’apparition de la maladie à coronavirus (COVID-19), conjuguée à la situation sécuritaire difficile, engendrent, sans nul doute, des effets négatifs sur les activités cotonnières, à l’instar des autres secteurs de l’économie nationale.

 

 

 

"Mais, je reste convaincu que la filière cotonnière restera debout et résiliente face à cette pandémie, et ce, grâce à la détermination historique des acteurs que vous êtes", a-t-il expliqué, précisant que le gouvernement jouera toujours sa partition pour accompagner l’ensemble des acteurs dans ce contexte difficile, à la fois sécuritaire et sanitaire.

 

 

 

"Aussi, avec la mobilisation et la mutualisation des efforts, nous parviendrons à atténuer l’impact de la pandémie et à renforcer la résilience de cette filière vitale pour l’économie nationale", a-t-il souhaité.

 

 

 

La production cotonnière attendue au titre de la campagne 2020-2021 est de 550.000 tonnes de coton-graine. L’année dernière, elle était de 464.000 tonnes.

 

 

FIN/ INFOSPLUSGABON/UIU/GABON2020

 

 

© Copyright  Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 2321 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:
Bannière

Newsflash

DEPÊCHES