Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Deux milliards de dollars de recettes pétrolières au cours des cinq premiers mois de 2020 en Libye

Imprimer PDF

Tripoli, Libye, 8 juin (Infosplusgabon) - Les recettes pétrolières totales et souveraines réalisées par la Libye au cours des cinq premiers mois de 2020 ont atteint 2,78 milliards de dinars (environ 2 milliards de dollars), ont dévoilé des chiffres officiels publiés, lundi, par la Banque centrale de Libye (BCL).

 

 

 

La Banque a précisé, dans un rapport sur l'état des recettes et des dépenses pour la période du 1er janvier au 30 mai, publié sur son site officiel sur Internet, que le prêt de la banque pour financer le déficit des arrangements financiers (budget 2020) se  sont élevés à 11,1 milliards de dinars.

 

 

La BCL a précisé, dans son document, avoir mis en œuvre toutes les créances financières demandées par le ministère des Finances pour faire face à l'épidémie de Coronavirus, indiquant que son total a atteint 481 millions de dinars.

 

 

La même source a indiqué qu'elle a alloué 163 millions de dinars de crédits documentaires au profit du ministère de la Santé et d'Organe médical d'approvisionnement en médicaments.

 

 

 

Mi-mars, le président du Conseil présidentiel du gouvernement de l'Accord national, Fayez Al-Sarraj, a décidé d'allouer un demi-milliard de dinars pour prendre les mesures nécessaires pour faire face à la menace du coronavirus émergent.

 

 

 

Ainsi, le Conseil présidentiel a alloué 75 millions de dinars aux municipalités, conseils locaux et comités administratifs de district pour faire face à la pandémie de Corona dans les villes à la fin du mois de mars dernier.

 

 

 

Le communiqué de la BCL indique que les recettes pétrolières totales se sont élevées à 2,1 milliards de dinars au cours des cinq mois, notant que les recettes fiscales et douanières se sont élevées respectivement à 177 millions de dinars et 73 millions de dinars.

 

 

 

La Banque centrale a estimé la valeur du financement du budget à partir des taxes sur la vente de devises à 875 millions de dinars tandis que la taxe djihad a contribué à hauteur de 83 millions de dinars libyens.

FIN/ INFOSPLUSGABON/UIU/GABON2020

 

 

© Copyright  Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 3231 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES