Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Tunisie: Plus de 140 interpellations lors de plusieurs tentatives de migration clandestine

Imprimer PDF

Tunis, Tunisie, 6 juin (Infosplusgabon) - Le porte-parole de la Garde nationale tunisienne, Houssam Eddine Jbabli, a fait état, vendredi, de plusieurs tentatives de migration clandestine déjouées dans différentes régions du pays au cours desquelles il a été procédé à l’interpellation de plus de 140 Tunisiens et Subsahariens.

 

Il a indiqué qu’une première opération a permis d’interpeller 59 personnes qui s’apprêtaient à franchir illégalement les frontières terrestres et maritimes pour se rendre en Europe, sans en préciser l’identité ni les pays d’origine.

 

Deux jours auparavant, 12 autres personnes avaient été arrêtées au large des côtes tunisiennes alors qu’elles se dirigeaient vers le littoral européen, a-t-il ajouté.

 

Dans des communiqués distincts publiés sur sa page Facebook, le porte-parole a mentionné l’interpellation, jeudi, de 50 ressortissants subsahariens parmi lesquels figuraient cinq enfants dans une maison abandonnée dans la localité d’El Ghraba, du gouvernorat de Sfax (sud) qui comptaient prendre part à une opération de migration clandestine par voie maritime vers les côtes européennes.

 

A Kasserine (centre), une patrouille de la Garde nationale a procédé à l’arrestation de neuf personnes originaires des gouvernorats de Sfax et de Sidi Bouzid dont un individu recherché qui projetaient de franchir illégalement la frontière algérienne. La brigade frontalière a maintenu en détention cinq d’entre eux et laissé en liberté les quatre autres, en attendant l’achèvement de l’enquête, a-t-il noté.

 

Par ailleurs, la Garde nationale de Monastir (centre-est) a engagé des poursuites à l’encontre de 12 Tunisiens interpellés dans la nuit de mercredi à jeudi alors qu’ils se préparaient à franchir illégalement les frontières maritimes en direction de l’Europe, a encore relaté le porte-parole.

 

A la faveur de conditions climatiques clémentes, les tentatives de migration clandestine se sont multipliées ces derniers temps. La plupart sont avortées par les gardes côtes et la garde nationale, mais certaines parviennent à accoster sur les côtes italiennes notamment l’île de Lampedusa, proche du littoral tunisien.

 

 

FIN/ INFOSPLUSGABON/ART/GABON2020

 

© Copyright  Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 2880 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES