Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Gabon : Fin du triste épisode sur les origines d’Ali Bongo Ondimba

Gabon-Divers-Origines d'Albert Bongo 

LIBREVILLE, 24  juin (Infosplusgabon) – Après plusieurs mois de  pourrissement de la  vie  politique  gabonaise et  notamment  l’insinuation sur les  origines  douteuses du chef de  l’Etat,  Ali Bongo Ondimba,  la  sérénité  devrait  revenir dans  l’arène  politique national et permettre à  l’exécutif de  poursuivre son action après  que les  archives de Nantes eurent  produit la semaine écoulée l’acte de naissance d’Ali Bongo. Confirmant ainsi qu’il est bien né  à Brazzaville, l’ex-capitale de l’Afrique Equatoriale française (AEF).

 

 

Le  livre de l’écrivain français Pierre Péan  "Nouvelles  Affaires Africaines" dans  lequel il affirmait qu’Ali Bongo serait un enfant adopté, originaire du Nigéria,  remettait en  question sa  candidature  lors de  la  présidentielle anticipée de 2009,  et  donc  son  élection à  la  tête du Gabon,   et ceci, en   violation de la constitution, selon ses  détracteurs.

 Le Service central de l’État civil de Nantes vient  d'établir un extrait d’acte de naissance  électronique conforme à la version du chef de l’Etat gabonais : « le 9 février 1959 à 1 heure 45 minutes - est né à Brazzaville (Afrique Equatoriale Française) - Alain - Bernard – BONGO - de sexe masculin ».

 Cette régularisation met-elle  fin  à la polémique qui enflamme la vie politique gabonaise depuis plusieurs mois ?

Ce type de polémique avait  concerné de nombreux chef d’Etats notamment  la  nationalité  contestée d’Alassane Dramane Ouattara  qui avait plongé la Côte  d’Ivoire dans une guerre civile. La nationalité de Joseph Kabila a également été contestée, de même que celle de Barack Obama.  Ce dernier avait  rapidement  rendu  public  le  document attestant de sa nationalité américaine et qu'il tait  bien  né aux Etats-Unis.

 Alors que l’élection  présidentielle  gabonaise de  2016  pointe à  l’horizon,  la majorité présidentielle  tire  l’avantage des  déchirements  dans  l’opposition,  qui  n’a  pu -- pour l’instant --désigner  un candidat  unique. Une situation qui profiterait au  candidat   de la  majorité  présidentielle  résolu de  remporter la bataille de  2016.

 

 FIN/INFOSPLUSGABON/APM/GABON 2015

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 3176 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES