Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Gabon : Où en est le pays avec les Objectifs du millénaire pour le développement

Gabon-Développement humain-Objectifs du Millénaire

LIBREVILLE, 8 juin (Infosplusgabon) -  Le niveau de croissance du Produit intérieur brut (PIB) gabonais s’est maintenu  autour de 5,5 % en 2013, avec une moyenne de 6% depuis 2010.  Malgré cette croissance amorcée depuis 2010 et le statut de pays à revenu intermédiaire, les indicateurs sociaux du Gabon restent faibles.

 

Le 7 juin 2015, la FAO récompensera les pays suivants qui ont atteint la cible du premier Objectif du millénaire pour le développement (OMD-1): l’Angola, la Bolivie, la Chine, le Costa Rica, la République dominicaine, le Gabon, le Laos, le Mali, le Mozambique, le Myanmar, le Népal, les Îles Salomon, le Suriname et l'Ouzbékistan.

L'Angola, la Chine, la République Dominicaine, le Gabon et le Myanmar sont honorés pour avoir atteint l’objectif plus ambitieux du Sommet mondial de l'alimentation de 1996.

Le Gabon  disposait  d'un indice de développement humain moyen de 0,683 en 2013 et se classait au 106ème rang sur 187 pays (Rapport sur le Développement Humain, 2013). Ce classement correspond à une espérance de vie à la naissance de 63,1 ans, une durée moyenne de scolarisation de 7,5 ans et un revenu national brut par habitant de 12.521 dollars en 2012 (parité des pouvoirs d’achat).

 

 Le Gabon a entrepris des reformes qualitatives vers l’atteinte des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD). Les tendances sont à l’amélioration mais restent encore insuffisantes pour atteindre la plupart des cibles.

 

 C’est le cas de l’OMD 1 où la croissance des dernières années ne parvient pas encore à réduire significativement le chômage et la pauvreté. Encore 1 gabonais sur 3 vit en dessous du seuil national de pauvreté. Le taux de chômage reste élevé à 20,4%  en général et le chômage de jeunes  se situe à 35,7% (Enquête Nationale sur l’Emploi et le Chômage, 2010). 

 

 Le pays a un taux net de scolarisation de 96,4% mais le système éducatif reste caractérisé par la faiblesse de son rendement interne avec  à la fois un taux de redoublement élevé et un taux d’achèvement du primaire faible (OMD2).

 

 Pour la santé des enfants et de la mère (OMD 4 et OMD 5) les tendances restent positives mais insuffisantes. Le taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans est de 65 décès pour 1000 naissances et la mortalité maternelle ressort à 133 décès pour 100.000 naissances vivantes en 2012. Pour l’OMD 6, le Gabon a stoppé la progression du VIH/Sida dont la prévalence est passée d’un pic de 8,1% en 2000 à 5,2% en 2009 et 4,1% en 2012.

 

 En matière de gestion durable de l’environnement (OMD 7), le Gabon reste une référence par rapport à la proportion des zones terrestres et marines protégées (19,2%). Le pays a néanmoins des efforts à faire quant à l’accès des ménages à un meilleur système d’assainissement (37.8%). Pour l’OMD 8, le Gabon a un niveau d’endettement soutenable et a entrepris ces dernières années des reformes.

 

En 2014, la liste des pays ayant atteint leurs objectifs internationaux s’est allongée, tandis que les gouvernements ont poursuivi leurs efforts de tenir leur engagement d’éradiquer la faim dans le monde. En juin, la FAO a primé la Chine et le Maroc qui ont atteint la cible relative à la réduction de la faim de l'OMD-1 et le Chili qui a atteint l'objectif plus ambitieux du Sommet mondial de l'alimentation. Le Chili faisait déjà partie des 20 pays récompensés pour l'OMD-1 en 2013.

En novembre 2014, la FAO a récompensé l'Ethiopie, le Gabon, la Gambie, l'Iran, Kiribati, la Malaisie, la Mauritanie, Maurice, le Mexique et les Philippines qui ont atteint la cible de l'OMD-1; et le Brésil, le Cameroun et l'Uruguay qui ont atteint l'objectif du Sommet mondial de l'alimentation.

En 2013, la FAO avait déjà honoré 38 pays qui était parvenu à réduire de moitié la proportion de personnes qui souffraient de la faim à l’horizon 2015, conformément à la cible de l'OMD-1. Parmi ces pays, 18 ont été récompensés pour avoir atteint aussi bien l'OMD-1 que l'objectif plus ambitieux fixé par le Sommet mondial de l'alimentation de 1996 (SMA), consistant à réduire de moitié le nombre absolu de personnes sous-alimentées.

L’exemple de la  Tunisie

 

La   Tunisie a obtenu, dimanche, le prix 2015 des pays ayant atteint les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) dans le domaine de la lutte contre la pauvreté et la réduction du nombre des habitants pauvres, remis au siège de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) à Rome.

 

 Le Prix a été remis au Premier ministre tunisien, Habib Essid, par le directeur de la FAO, José da Silva, en marge des travaux de la 39ème conférence de l'organisation qui se poursuit jusqu'au 13 juin,  rappelle-t-on.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/ANL/GABON 2015

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 3188 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES