Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

France : Drame familial chez les Le Pen au sein du Front national

LIBREVILLE, 5 mai (Infosplusgabon) -  Le président d'honneur du Front national  Jean-Marie Le Pen  déplore que sa fille soit un «adversaire (qui) vous combat de dos». En effet  un  psychodrame familial sévit  à la tête du Front national (FN). Jean-Marie Le Pen, président d'honneur du parti, ne souhaite pas, «pour l'instant», la victoire de sa fille Marine, présidente du FN, à la présidentielle de 2017,  rapporte  Le Parisien ce  mardi.

 

 «Si de tels principes moraux devaient présider à l'Etat français, ça serait scandaleux», déclare-t-il dans une interview diffusée ce mardi sur Europe 1.

  Ces propos interviennent au lendemain d'une décision du bureau exécutif du FN qui a «suspendu de son statut d'adhérent» Jean-Marie Le Pen. «Dans les trois mois», une assemblée générale extraordinaire doit aussi être convoquée pour supprimer le statut de président d'honneur.

 Ces décisions ont été prises après que le fondateur du FN a, entre autres, de nouveau qualifié de «détail» les chambres à gaz du régime nazi (1933-1945), défendu le maréchal Pétain (héros de la Première Guerre mondiale, mais chef de la France collaborationniste de 1940 à 1944).

  Dès lundi, Jean-Marie Le Pen a dénoncé une «félonie», souhaitant que sa fille lui «rende (son) nom», par exemple «en se mariant avec son concubin (ndlr. Louis Aliot)». Sur Europe 1 ce mardi, à la question de savoir s'il répudie sa fille, la réponse cingle : «Tout à fait ! Je ne reconnais pas de lien avec quelqu'un qui me trahit d'une manière aussi scandaleuse. J'ai honte que la présidente du FN porte mon nom». «Marie-toi, ça te permettra de changer de nom, ça me soulagera la conscience», ajoute-t-il à l'adresse de sa fille.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/PLM/GABON 2015

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 3785 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES