Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

France : Roselyne Bachelot s'en prend à Jean-François Copé

France- Politique- Effervescence à l’UMP

LIBREVILLE, 29 mai (Infosplusgabon) -  L'actualité politique de ces derniers jours est incroyablement chargée, entre la victoire du Front national aux élections européennes dimanche et l'affaire Bygmalion, qui a explosé lundi soir et causé l'annonce de la démission de Jean-François Copé  mercredi.

 

 

Le président de l'UMP, qui quittera ses fonctions le 15 juin prochain et sera remplacé par trois anciens premiers ministres, était l'invité de Gilles Bouleau hier sur TF1 pour s'expliquer. Et il a assuré au journaliste que son intégrité et son honnêteté étaient "totales".

 

Mais, malgré le départ annoncé de Jean-François Copé, l'UMP traverse une véritable crise de confiance, qui touche les sympathisants et les militants. Certains avaient d'ailleurs mis la main à la poche pour renflouer les caisses du parti l'été dernier, quand les comptes de campagne de Nicolas Sarkozy avaient été invalidés par le Conseil constitutionnel. Une mise à contribution qui passe mal dans le contexte actuel.

 

Ce matin, dans "Le Grand 8" sur D8, Laurence Ferrari et ses chroniqueuses sont revenues sur ce feuilleton politique, et plus particulièrement sur l'intervention de Jean-François Copé hier sur TF1. L'ancienne présentatrice du 20 Heures de la chaîne, qui a complimenté l'interview menée par son confrère Gilles Bouleau, a demandé à ses chroniqueuses leur avis sur cet entretien, dans le cadre de la rubrique top/flop. Et, sans surprise, toutes ont voté pour le flop.

 

Mais c'est la prise de parole de Roselyne Bachelot qui s'est avérée la plus marquante. "Je ne vis pas cette chose-là comme une simple spectatrice. Je suis adhérente de l'UMP", a commencé l'ancienne ministre des Sports et de la Santé. "

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/BID/2014

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 4164 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:
Bannière
Bannière

Newsflash