Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Condoléances de la junte militaire suite au décès de l'ancien président malien Moussa Traoré

Imprimer PDF

Bamako, Mali, 16 septembre (Infosplusgabon) - Le Comité national pour le salut du peuple (CNSP), junte militaire au pouvoir au Mali depuis le 18 août  dernier, a adressé "ses condoléances les plus attristées à la famille durement éprouvée et à l’ensemble du peuple malien", suite au décès, mardi, à l'âge de 84 ans, de l'ancien président malien, le général Moussa Traoré, indique un communiqué lu mardi soir à la télévision nationale.

 

 

Une délégation de la junte, qui s'est rendue auprès de la famille du défunt, a indiqué que les obsèques de l'ancien président feront l'objet d'un communiqué ultérieur.

 

Quelques jours après le coup d'Etat, le président du CNSP, le colonel Assimi Goita, avait rendu visite au général Traoré à son domicile de Djikoroni, à Bamako.

 

L'ancien président avait alors prodigué des conseils aux jeunes officiers putschistes.

 

Arrivé lui-même au pouvoir à la suite d'un coup d'Etat sans effusion de sang, le 19 novembre 1968, contre le premier président malien, Modibo Kéita, Moussa Traoré a dirigé le Mali  jusqu'en mars 1991, avant d'être renversé à son tour par un coup d'Etat conduit par le lieutenant-colonel Amadou Toumani Touré.

 

Condamné à mort à l'issue de deux procès pour "crimes de sang" et "crimes économiques", il a été par la suite gracié en 2002 par le président Alpha Oumar Konaré et vivait depuis cloîtré à son domicile, loin de la scène politique.

 

 

FIN/ INFOSPLUSGABON/MMO/GABON2020

 

© Copyright  Infosplusgabon

Newsflash