Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

L'ancienne première dame de Gambie visée par des sanctions américaines

Imprimer PDF

New York, Etats-Unis, 16 septembre (Infosplusgabon) - Les Etats-Unis ont imposé mardi des sanctions économiques visant Zineb Soumah Jammeh, l'ex première dame de Gambie, pour des faits de corruption.

 

 

Selon un communiqué du Département d'Etat américain,  Zineb Jammeh, est soupçonnée de contrôler de nombreux avoirs à l'étranger de son mari, Yahya Jammeh, "l'ex-dirigeant notoirement corrompu de la Gambie, qui a été sanctionné par le Département du Trésor en 2017".

 

En outre, le Département d'Etat avait, en décembre 2018, désigné Zineb Jammeh comme "un membre immédiat de la famille de Yahya Jammeh", impliqué dans des faits de corruption à grande échelle.

 

Leurs enfants ont été également interdits d'entrer aux Etats-Unis en 2018.

 

Selon le Département d'Etat américain, "Zineb Jammeh est visée pour avoir assisté matériellement, sponsorisé,  apporté son soutien à son mari. Elle a utilisé sa fondation et ses œuvres caritatives comme couverture pour faciliter le transfert illicite de fonds pour son mari.

 

Selon le communiqué, les Etats-Unis utilisent les sanctions économiques pour promouvoir l'obligation de rendre des comptes pour ceux qui ont aidé ou facilité la corruption réalisée par des personnalités comme Yahya Jammeh, qui ont abusé de leurs de positions de pouvoir pour leurs propres intérêts.

 

 

FIN/ INFOSPLUSGABON/MMO/GABON2020

 

© Copyright  Infosplusgabon

Newsflash