Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Facebook étend son programme de vérification des faits par des tiers ou "fact checking", à la RCA et au Niger

Imprimer PDF

Ouagadougou, Burkina Faso, 31 juillet (Infosplusgabon) - Facebook annonce dans un communiqué, une nouvelle extension de son programme de vérification des faits par des tiers pour couvrir la République centrafricaine et le Niger.

 

Ces deux pays rejoignent les 18 autres d’Afrique subsaharienne où le programme est déjà actif, renforçant ainsi les nombreux efforts de Facebook en Afrique francophone pour lutter contre la diffusion de fausses informations.

 

En République centrafricaine et au Niger, les articles seront vérifiés par PesaCheck, une organisation certifiée par le réseau international IFCN (International Fact-Checking Network), précise le communiqué.

 

Une fois que Pesa Check aura vérifié les faits d’un article, le travail de vérification sera affiché dans la section Articles connexes, immédiatement en dessous de l’article concerné dans le fil d’actualité.

 

Les administrateurs de la page et les utilisateurs de Facebook recevront également une notification s’ils tentent de partager un article ou en ont déjà partagé un dans le passé qui a été qualifié de faux, ce qui permet à chacun de décider de ce qu’il veut lire ou partager.

 

"Combattre la diffusion de fausses nouvelles sur Facebook est une responsabilité que nous prenons au sérieux et un sujet sur lequel nous sommes très impliqués. Nous sommes heureux que notre programme de vérification des faits par des tiers couvre désormais la République centrafricaine et le Niger, démontrant ainsi notre engagement croissant envers le continent africain", a déclaré le responsable des affaires publiques de Facebook pour l'Afrique francophone, Balkissa Idé-Siddo.

 

Le rédacteur en chef de Pesa Check, Eric Mugendi, a, quant à lui, noté que “l’extension du programme à la République centrafricaine et au Niger intervient à un moment où nous observons des fausses affirmations liées à la pandémie COVID-19, aux actions politiques et au travail de divers mauvais acteurs. Compte tenu de ces menaces, c’est le bon moment pour développer notre empreinte en matière de vérification des faits et notre travail en général, et nous avons vu la collaboration que nous menons avec Facebook porter ses fruits à travers l’engagement du public et les demandes de vérification".

 

Depuis octobre de l’année dernière, le programme de vérification des faits par des tiers de Facebook s’est étendu progressivement à 15 pays d’Afrique subsaharienne, en plus des cinq initialement couverts.

 

Il est aujourd’hui déployé dans 20 pays d’Afrique subsaharienne.

 

 

FIN/ INFOSPLUSGABON/VBN/GABON2020

 

© Copyright  Infosplusgabon

Newsflash

Kigali, Rwanda, 19 juillet (Infosplusgabon) - Le Rwanda a confirmé samedi 54 nouvelles infections pour la COVID-19, ce qui porte à 1.539 le nombre total de cas dans le pays depuis la mi-mars, a indiqué le ministère de la Santé dans sa dernière mise à jour  à Kigali.