Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Rapatriement du corps d'un soldat de la paix rwandais tué en RCA

Imprimer PDF

Kigali, Rwanda, 23 juillet  (Infosplusgabon) - Le corps d'un soldat rwandais tué alors qu'il servait au sein de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA), a été rapatrié au Rwanda, a confirmé, jeudi, une source militaire à Kigali.

 

Le sergent-major, Edouard Nsabiyaremye a été tué dans une embuscade sur un convoi de casques bleus menée par des miliciens inconnus à Gedze, au Nord-Ouest de la RCA, dans la préfecture de Nana-Mambéré.

 

 

 

A la suite de cette attaque, le Secrétaire général de l'ONU a fermement condamné l'attaque, qui aurait été menée par des éléments du groupe armé Retour, Réclamation et Réhabilitation (3R).

 

 

 

António Guterres a exprimé ses condoléances à la famille de la victime, ainsi qu'au peuple et au gouvernement du Rwanda, selon un communiqué publié par son porte-parole.

 

 

 

« Le Secrétaire général de l’ONU rappelle que les attaques contre les soldats de la paix des Nations Unies peuvent constituer des crimes de guerre au regard du droit international. Il appelle les autorités centrafricaines à ne ménager aucun effort pour identifier les auteurs de cette attaque afin qu'ils puissent être traduits en justice rapidement », a-t-il indiqué.

 

 

 

Le contingent rwandais composé de 750 soldats (717 hommes et 33 femmes) déployés dans le cadre de la force de maintien de la paix est impliqué dans diverses opérations visant à faciliter la mise en œuvre du mandat de maintien de la paix de l'ONU et à restaurer l'autorité de l'Etat.

 

 

 

Le 21 juillet, le président de la RCA, Faustin-Archange Touadera, a rendu hommage au soldat de la paix rwandais décédé.

 

 

FIN/ INFOSPLUSGABON/IKL/GABON2020

 

© Copyright  Infosplusgabon

Newsflash

Kigali, Rwanda, 19 juillet (Infosplusgabon) - Le Rwanda a confirmé samedi 54 nouvelles infections pour la COVID-19, ce qui porte à 1.539 le nombre total de cas dans le pays depuis la mi-mars, a indiqué le ministère de la Santé dans sa dernière mise à jour  à Kigali.