Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Sahel/Terrorisme : Le retour de l’Etat et des administrations dans les zones fragiles est engagé

Imprimer PDF

Ouagadougou, Burkina Faso, 1er juillet (Infosplusgabon) - Les chefs d’Etat du G5 Sahel, réunis mardi à Nouakchott, en Mauritanie, en présence du président français, E. Macron, ont indiqué que le retour de l’Etat et des administrations dans les zones fragiles est engagé.

"Les Chefs d’Etat ont pris note du redéploiement progressif des administrations et du retour de certains déplacés dans leurs localités d’origine à la faveur des opérations de sécurisation. Ils ont relevé que des efforts restent à faire, non seulement pour le retour effectif des populations, mais aussi pour la mise en œuvre de programmes de développement entravée ou retardée avec la survenue de la pandémie du coronavirus", lit-on mercredi dans le communiqué final de la rencontre.

 

Ils ont souligné l’importance de mener à bien, dès que possible, des initiatives à l’échelle régionale, nationale et locale, en faveur du dialogue intercommunautaire, de la réconciliation et du traitement des questions de fond sur le partage des ressources ou les litiges fonciers, selon la même source.

 

Les Chefs d’Etat soutiennent l’engagement permanent et multiforme de l’Union européenne à travers des missions de renforcement de capacités des forces de sécurité intérieures (EUCAP) en partenariat avec les agences des Nations unies, notamment l’Office des Nations unies contre la Drogue et le Crime (ONUDC) et le Haut-Commissariat aux Droits de l’Homme (HCDH), et estiment que cet engagement doit être renforcé pour l’ensemble des pays du G5 Sahel.

 

FIN/ INFOSPLUSGABON/PKM/GABON2020

 

© Copyright  Infosplusgabon

Newsflash

Kigali, Rwanda, 19 juillet (Infosplusgabon) - Le Rwanda a confirmé samedi 54 nouvelles infections pour la COVID-19, ce qui porte à 1.539 le nombre total de cas dans le pays depuis la mi-mars, a indiqué le ministère de la Santé dans sa dernière mise à jour  à Kigali.