Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Le PNUD et le Congo signent un accord pour relancer leurs activités lucratives des femmes

Imprimer PDF

Brazzaville, Congo, 30 juin (Infosplusgabon) - Le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et le ministère congolais en charge de l’Intégration de la femme au développement ont signé, mardi à Brazzaville, un accord visant à accompagner les femmes, dont les activités génératrices de revenus ont connu une faillite pendant le confinement.

 

 

Cet accord a été conclu par la ministre Jacqueline Lydia Mikolo, et le représentant du PNUD, Maleye Diop,

 

‘’ Le projet concernera cent femmes des arrondissements de Brazzaville dans sa phase pilote ‘’, a expliqué la directrice générale de l’intégration de la femme au développement, Arlette Bakou. Pendant deux mois de confinement, les femmes entrepreneures du secteur informel se sont retrouvées dans une vulnérabilité renforcée, a-t-elle rappelé, justifiant l’intérêt de cet accord signé, qui obéit à la nécessité de sortir ces femmes de cette situation, en relançant leurs activités.

 

Pour le diplomate onusien, cette initiative est une manière d’accompagner le gouvernement congolais dans la riposte à la COVID-19 et dans le processus permettant de juguler les conséquences y relatives. La phase pilote qui débute à Brazzaville pourra s’élargir dans d’autres départements du pays, a-t-il précisé.

 

Ainsi, la ministre en charge de la Promotion de la femme et de l’Intégration de la femme au développement, a lancé un appel aux bénéficiaires de faire bon usage des financements qui seront mis à leur disposition pour relancer leurs activités génératrices de revenus. ‘’ De leur gestion de fonds dépendra la suite de cet accompagnement ‘’, a déclaré Jacqueline Lydia Mikolo.

 

En rappel, dans le cadre du fonds national de solidarité, le gouvernement a prévu soutenir le secteur informel, qui a été lourdement endommagé pendant la période du confinement rendant davantage vulnérables les acteurs dudit secteur.

 

L’initiative du gouvernement congolais n’empêche pas les partenaires d’apporter leur contribution pour sortir de l'ornière. C’est donc dans ce sens que s’inscrit l’accord entre le PNUD et le gouvernement, à travers la ministre en charge de l’Intégration de la femme au développement.

 

FIN/ INFOSPLUSGABON/PKM/GABON2020

 

© Copyright  Infosplusgabon

Newsflash