Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Gabon : L’Institut du Pétrole et du Gaz envisage de se doter d’un budget annuel de 4,2 milliards de francs CFA

Gabon-Economie-Formation-Institut du Pétrole et du Gaz

LIBREVILLE, 24  mai (Infosplusgabon)  - L'Institut du Pétrole et du Gaz (IPG) a envisagé  à la fin de son conseil d'administration tenu mardi d’ augmenter le budget de l'exercice 2013-2014 à 4 milliards Francs CFA contre 2,12 milliards de francs CFA  pour l'exercice  2012-2013, selon des sources  recoupées.

 

Le directeur général de l’IPG,  Marc-Antoine Igondjo, a  expliqué que « le nouveau budget est nécessaire pour atteindre les objectifs de l'Institut et  il est justifiée par l'introduction d'un Master en pétrole, en plus des formations déjà  existantes ».

 Interrogé plusieurs  mois  plus  tôt à Port-Gentil sur les  raisons de la création d'un Institut du Pétrole  et du Gaz à Port-Gentil, la capitale pétrolière, M. Igondjo  a  répondu que «les études en Europe sont onéreuses  et pour des raisons de réduction des coûts et d'adaptation à la demande du marché local, le  gouvernement gabonais à travers le ministère des Mines et du Pétrole, a décidé de créer un Institut du pétrole et du gaz au Gabon. "

L'institut du pétrole et du gaz a été créé pour soutenir le développement du secteur et d'assurer une main-d'œuvre qualifiée dans l'industrie. La décision de créer l'IPG avait été prise par le Conseil des Ministres délocalisé dans la  capitale économique, le  4 mars 2010.

 IPG  est  issu d’un partenariat public-privé impliquant l'Etat gabonais, Total Gabon, Addax Petroleum, ENI, Shell Gabon  et Perenco Gabon.

L'IPG offre des cours de formation IFP qui dure 12 mois alternant formation théorique et pratique sur les installations pétrolières avec l'aide de sociétés d'exploitation ou les actionnaires de l'Institut du pétrole et du gaz.

30 jeunes ont été formés et 25 d'entre eux ont trouvé un emploi,  rappelle-t-on.

Une volonté de l’Etat Gabonais

 Face au problème patent de l’absence d’une élite gabonaise qualifiée dans les métiers du pétrole et du gaz, le gouvernement gabonais avait annoncél la création d’un Institut du Pétrole et du Gaz. Le projet s’est  concrétisé par la signature d’une convention de partenariat public-privé entre l’Etat gabonais et Total Gabon. Cette convention donnait mandat à Total Gabon pour la mise en place et l’adoption des statuts de l’Institut du pétrole et du gaz (IPG).

Provisoirement installé au Centre de Formation Ozangué de Total Gabon, l’IPG délivre un programme de formation qui s’articule autour d’un enseignement technique, professionnel et supérieur en formation initiale et continue, dans les domaines de l’exploration, l’exploitation, la transformation et la commercialisation des hydrocarbures, selon la convention signée au cours d’une assemblée générale constitutive, les 14 et 15 février 2010 à Libreville. L’État gabonais et Total Gabon ont qualité de membres fondateurs de l’IPG qui comprend également des membres associés contribuant financièrement ou matériellement au fonctionnement de l’institution.

FIN/INFOSPLUSGABON/ANL/GABON 2013

 ©2013 Infosplusgabon

 

 

Qui est en ligne!

Nous avons 1317 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash