Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

La Libye traîne plus de 68 milliards de dollars de dette publique

Imprimer PDF

Tripoli, Libye, 13  janvier (Infosplusgabon) -  La dette publique totale "cumulative" en Libye a atteint des niveaux très élevés, contrairement à ce qui a été annoncé par la Banque centrale (Bcl) à Tripoli il y a quelques jours, a indiqué une source citée vendredi par le journal libyen al-Wassat, assurant que la dette publique totale a atteint 94 milliards de dinars (environ 68,11 milliards de dollars), ce qui équivaut à plus de trois fois le produit intérieur brut (Pib) du pays.

 

Avec 22 milliards de dinars de la Banque centrale de Beidha (Est) ajoutés au montant annoncé par la Banque centrale à Tripoli, 72 milliards de dinars, cela porte la dette publique totale à 94 milliards de dinars, a expliqué la même source.

 

La source a critiqué l'augmentation des crédits de consommation, qui représente 96% des dépenses publiques totales, contre seulement 4% des dépenses de développement, soulignant, en même temps, la nécessité de clarifier certaines données, comme les crédits documentaires pour la Société pétrolière, atteignant 3,8 milliards de dollars, y compris l'importation de carburant.

 

Mais la Bcl avait déclaré dans un autre chapitre que l'importation de carburant s'est élevée à 4,73 milliards de dollars.

 

Commentant les indicateurs de recensement de la population, il a déclaré que les chiffres sont "très importants". Selon les indicateurs déclarés de recensement, la Libye compte 6,97 millions d'habitants, tandis que le dernier recensement, publié en 2006, annonçait 6,97 millions d'habitants.

 

Tout en mettant en garde contre la banqueroute si la situation actuelle se poursuit une année supplémentaire, la source a suggéré de former un groupe de travail économique cohérent, conduisant un processus de correction profond, comprenant la Banque centrale et les ministères de la Planification, de l'Economie et des Finances.

 

Selon deux communiqués publiés par la Banque centrale sur les recettes, les dépenses publiques et les recettes et dépenses en devises l'année dernière, la dette publique totale (avances accordées par la Banque centrale au ministère des Finances) s'élevait à 72 milliards de dinars jusqu'à l'année dernière.

 

La Banque centrale a souligné que les recettes pétrolières en devises ont augmenté de 290% l'an dernier, enregistrant 14 milliards de dollars l'année dernière, contre 4,8 milliards de dollars en 2016, et le déficit du budget général de l'Etat de 48% avec 10,6 milliards de dinars en 2017, par rapport à 20,3 milliards de dinars en 2016, ce qui a été attribué par la Banque aux "efforts du Conseil présidentiel du gouvernement de réconciliation".

 

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/AAF/GABON 2018

 

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1707 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

Retrouvez  tous les  jours vos  informations en  français  en Anglais et en Portugais   sur  www.Infosplusgabon.com