Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

L'ancien parti au pouvoir en Gambie menace de 'riposter' en cas d'attaque

Imprimer PDF

Banjul, Gambie, 13 janvier (Infosplusgabon) -  Le principal parti de l'opposition gambienne, l'Alliance pour la réorientation patriotique  et  la construction (Alliance for Patriotic Reorientation and Construction, Aprc), a indiqué que ses membres allaient se défendre au cas où ils se seraient attaqués à travers le pays.

 

L'avertissement fait suite aux violents affrontements survenus à Busumbala et Mankamang Kunda, au moment où le parti envisage une tournée politique nationale à travers le pays.

 

Fabakary Tombong Jatta, le président par intérim du parti, a déclaré au cours d'une conférence de presse tenue à Tallinding, qu'ils allaient se défendre contre toute éventuelle attaque.

 

Infosplusgabon  a appris, vendredi, que l'ancien parti au pouvoir avait fait l'objet d'attaques mardi dans la ville natale du Président Adama Barrow et qui avait fait un blessé dans les rangs des militants de  l'Aprc.

 

Des biens parmi lesquels des maisons et des véhicules avaient été détruits au cours d'affrontements survenus mercredi et jeudi à Busumbala opposant les militants de l'Aprc aux populations locales.

 

M. Jatta a indiqué qu'ils traversaient "pacifiquement" Busumbala lorsqu'ils ont essuyé des jets de pierres de la part des résidents.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/AAF/GABON 2018

 

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 2979 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

LIBREVILLE, 22 septembre (Infosplusgabon) -  Le scrutin de dimanche ne devrait pas bouleverser les équilibres politiques au Sénat. Le renouvellement est en revanche assuré, avec 43 % des sortants qui ne se représentent pas. Le résultat de ces élections influera sur la réforme des institutions voulue par Emmanuel Macron, qui nécessitera une large majorité au Congrès (députés et sénateurs).

 

FIN/INFOSPLUSGABON/TOP/LER/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon