Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Congo : les impôts et les douanes invités à plus de performances en 2018

Imprimer PDF

Brazzaville, Congo, 12 janvier (Infosplusgabon) - Le Premier ministre congolais, Clément Mouamba, a invité jeudi à Brazzaville, les cadres des impôts et des douanes à plus d’efforts pour apporter au trésor public leur contribution régalienne qui se chiffre en 2018 à la somme de 621 milliards FCFA pour les impôts et 121,5 milliards pour les douanes, annonce vendredi la radio publique.

 

Le chef du gouvernement congolais s’est exprimé lors d’une visite des directions générales des impôts et du domaine, des douanes et des droits indirects, en compagnie du ministre congolais des Finances et du Budget, Calixte Ganongo.

 

"L’année dernière, la moisson a été peu luisante. J’ai organisé à ma propre initiative ces rencontres pour signer les contrats de performance entre vos administrations et l’Etat. Car, il nous faut avoirs des revenus fiscaux élevés", a dit M. Mouamba.

Les douaniers étant des acteurs de l’économie nationale, les régies financières sont donc appelées à œuvrer pour la diversification de l’économie et la tache reviendra au gouvernement de décaisser des fonds pour accompagner les actions à mener. Il faut des rendements efficaces selon les règles établies.

Selon le chef du gouvernement congolais, il attend de ces structures de bons rendements cette année, pour permettre au gouvernement d’avoir 100 milliards de FCFA par mois, afin de payer les salaires des fonctionnaires, des agents de l’Université Marien Ngouabi et du Centre hospitalier et universitaire (CHU) de Brazzaville, les bourses des étudiants ainsi que les pensions des retraités.

"Accomplissez votre mission. Nous nous engageons à mettre à votre disposition progressivement les moyens techniques pour renforcer le système informatique. Nous penseront également à la formation des cadres", a rassuré M. Mouiamba.

Au nombre des difficultés auxquelles sont confrontés les impôts et les douanes au Congo figurent le manque de logistique adaptée aux missions assignées et les départs massifs à la retraite des cadres expérimentés. Le gouvernement a récemment installé des guichets uniques de dédouanement à Brazzaville, Ouesso et Dolisie, hormis celui de Pointe-Noire, principal centre économique et industriel du pays, au sud. Malgré cette précaution, les agents véreux tentent à tout prix de contourner la procédure, a déploré le Premier ministre congolais.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/MLK/GABON 2018

 

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1535 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

Appel aux lecteurs et  amis d’Infosplusgabon

Diffusées  gratuitement  et  bénévolement  et  sans  publicité depuis  2005,  les informations  africaines de  votre agence de  presse en  ligne vous parviennent  en  quatre  langues depuis  six  mois. Aujourd’hui, pour  poursuivre notre  passion et  développer l’action  d’information d’Infosplusgabon,  nous avons  besoin de  vous.  Pour  nous aider, vous  pouvez effectuer un virement sur le compte :

NKOLO/INFOSPLUSGABON .  Banque  Internationale  pour  le Commerce  et l'Industrie du Gabon (BICIG).   Adresse Banque : Avenue du Colonel PARANT. PO Box 2241  Libreville - GABON.  CODE  IBAN : GA21 4000 1090 7340 2044 0005 477 - Code Swift : BICIGALXXXX -  Numero de  Compte 40204400054  Banque  Code Banque : 40001-  Code Agence : 09073. Clé  77.

Merci  d’avance !  Et  merci aux  futurs contributeurs qui  répondront à  cet appel.

La  rédaction