Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Zambie : L'OMS appuie la vaccination d'un million de personnes contre le choléra

Imprimer PDF

Kigali, Rwanda, 11  janvier (Infosplusgabon) - Le gouvernement de la Zambie a lancé une campagne pour la vaccination des habitants de Lusaka contre le choléra avec l'appui de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et des partenaires, selon un communiqué officiel rendu public ce mercredi par l'agence onusienne.

 

Il indique que deux millions de doses de vaccin contre le choléra sous forme orale du stock mondial financé par la Gavi ont été expédiées dans ce pays d'Afrique australe en janvier, ce qui est suffisant pour immuniser un million de personnes.

 

Selon le ministre de la Santé, le Dr. Chitalu Chilufya, cette campagne va permettre à ceux qui en ont le plus besoin d'avoir accès à ce vaccin vital. Il a également souligné le rôle que peuvent jouer les communautés dans la prévention de la propagation de cette maladie.

 

"Les communautés ne devraient pas ignorer les mesures de prévention de base, car les principaux vecteurs de cette épidémie sont la consommation d'une eau et d'aliments contaminés, l'élimination incorrecte des déchets et une hygiène personnelle douteuse qui doit changer", a déclaré le Dr. Chilufya.

 

Le choléra est une maladie diarrhéique aiguë qui peut provoquer la mort en quelques heures si elle n'est pas soignée. Depuis le début de l'épidémie actuelle, le 04 octobre 2017, le ministère de la Santé a recensé un total de 2672 cas, dont 2558 dans la seule ville de Lusaka.

 

Le dernier rapport de l'OMS indique qu'il y a eu 63 décès à travers le pays, dont 58 à Lusaka.

 

Selon le communiqué, l'agence des Nations Unies travaille avec l'Institut national de santé publique de la Zambie (ZNPHI) contre les causes cachées de l'épidémie de choléra par l'approvisionnement en eau potable, l'assainissement et l'éducation à l'hygiène personnelle.

 

L'OMS aide également les autorités à dépister les cas, traiter les malades du choléra et dispenser une éducation sanitaire aux communautés.

 

Des sites de vaccination sélectionnés dans le centre de Lusaka seront ciblés dans le cadre de la campagne. L'OMS a formé le personnel médical sur la manière d'administrer le vaccin, ainsi que sur d'autres mesures préventives et au traitement du choléra.

 

"La Zambie connaît une de ses pires épidémies de choléra depuis des années", a déclaré le Dr. Nathan Bakyaita, représentant de l'OMS en Zambie. Avec cette campagne, nous pouvons stopper la propagation du choléra et prévenir une épidémie encore plus dévastatrice".

 

Bien que l'on recense régulièrement des cas isolés de choléra en Zambie durant les cinq mois de la saison des pluies, le nombre de cas, cette année, a dépassé la moyenne annuelle.

 

L'OMS recommande que la vaccination contre le choléra soit envisagée dans les urgences et autres scénarios à haut risque où il y a une menace accrue d'épidémie, associée à la prévention et aux mesures de contrôle habituelles pour cette maladie.

 

Ces mesures étant la proposition de tests et d'un traitement adéquat, le renforcement de l'accès à une eau saine et à l'assainissement et la mobilisation communautaire pour faire participer le public à la prévention de l'infection.

 

Il est prévu de vacciner un million de personnes supplémentaires qui vivent dans les zones les plus touchées par le choléra dans le pays au cours de l'année.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/AEZ/GABON 2018

 

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 2971 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

RDCongo, 7 septembre (Infosplusgabon) - La République démocratique du Congo (RDC) a signé, à Brazzaville, un accord avec la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) pour officialiser son adhésion au Groupe d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique centrale (GABAC), en qualité de membre associé, a-t-on appris jeudi de sources officielles.