Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

272 migrants clandestins secourus à l'Est de Libye

Imprimer PDF

Tripoli, Libye, 9  janvier (Infosplusgabon) -  Quelque 272 immigrés clandestins de différentes nationalités africaines ont été secourus au large des côtes d'al-Garabolli à l'est de la capitale Tripoli, a annoncé, lundi, le porte-parole de la Marine libyenne, le colonel-major Ayoub Gassem.

 

La frégate "Sabratha" relevant du secteur de la Garde côtière de Tripoli a réussi à sauver 272 immigrés clandestins qui voyageaient dans deux bateaux pneumatique au large des côtes de Garabolli, dont 53 femmes et 56 enfants, a indiqué le colonel-major qui a précisé que les corps de deux femmes dont l'une est enceinte et l'autre aurait été malade, selon les immigrants, ont été repêchés.

 

Le porte-parole de la Marine libyenne a précisé que l'opération de sauvetage a eu lieu en deux phases distinctes, vu que le premier bateau a été secouru, à environ 30 miles au nord de la zone Garabolli, et était sans moteur, soulignant que les migrants qui se trouvaient à bord ont confirmé que le moteur est tombé en mer, tout comme il transportait la dépouille de deux personnes décédées à la suite de la surcharge  de migrants clandestins à bord du bateau.

 

Le second bateau "a été trouvé en arrêt à cause d'une panne de moteur au nord de la région de Garabolli à environ 12 miles", a indiqué la même source.

 

Elle a ajouté que les migrants ont été conduits à la base navale de Tripoli, précisant qu'on leur a fourni une assistance humanitaire et médicale en présence de responsables de l'Organe anti-immigration illégale branche Tripoli, l'Organisation internationale pour les migrations (Oim) et la Commission médicale internationale, précisant qu'ils ont été remis à l'abri au Centre de rétention de l'immigration clandestine Tarik al-Seka à Tripoli.

 

Le porte-parole a appelé la Société du Croissant-Rouge libyen "d'être l'alternative à ces organisations et la seule qui peut travailler dans de tels événements, afin que personne ne fasse de la surenchère et récolte le fruit de notre labeur".

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/AAS/GABON 2018

 

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1877 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES