Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

RD Congo : Le bilan de l’accident ferroviaire au Sud-Est du pays passe de 33 à 39 morts

Imprimer PDF

Kinshasa, RD Congo, 14  novembre (Infosplusgabon) - Le bilan de l’accident ferroviaire survenu, dimanche, au niveau de la gare Buyofe, en territoire de Lubudi, dans la province de Lualaba, est passé de 33 à 39 morts et 26 blessés, a indiqué, mardi, à la presse, le gouverneur de Lualaba, Richard Muyej Mangez.

 

Selon le gouverneur Muyej, le bilan pourrait s’alourdir, car les recherches se poursuivent et il y aurait encore des corps en dessous des locomotives renversées qui jusqu’ici, ne sont pas  redressées. Les blessés sont soignés à l’hôpital de Lubudi, a-t-il précisé.

 

«Nous attendons que la Société nationale de chemin de fer du Congo (SNCC) procède au redressement des locomotives et que ses experts puissent déterminer les vraies causes de cet accident», a souligné M. Muyej.

 

Cependant, il a fait savoir que le train a déraillé par emballement de la locomotive suite aux difficultés de freinage. «Il y a déjà eu plusieurs accidents à cet endroit», a-t-il affirmé.

 

Le train marchandise de la SNCC en provenance de Lubumbashi (Haut-Katanga) pour Dilolo (Lualaba) transportait des citernes de carburant avec des passagers clandestins, indiquent des sources locales qui ajoutent que la vétusté des voies ferrées, ainsi que des locomotives serait aussi l’une des causes de cet accident.

 

La SNCC exploite 3.641 Km de voies ferrées du Centre-Ouest jusqu’au Nord-Est de la RD Congo en passant par le Sud-Est et l’Est de la RD Congo. Elle gère donc les voies ferrées sur l’axe Ilebo-Kananga-Lubumbashi-Kamina-Kabalo, ainsi que sur l’axe Lubumbashi-Kindu.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/OLM/ GABON 2017

 

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 2032 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

PARIS, France, 25 septembre (Infosplusgabon) - Le gouvernement a présenté aux associations d’élus locaux, vendredi 22 septembre, les dispositions du projet de finances pour 2018 qui concerneront les collectivités locales. Au menu : contractualisation entre les préfets et les exécutifs locaux, plafonnement des dépenses de fonctionnement et mise en place d’un système de bonus-malus.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/AZP/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon