Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Allemagne : Le rôle des femmes dans l'action climatique reconnu par la Conférence des Nations Unies sur le climat

Imprimer PDF

Bonn, Allemagne, 13  novembre (Infosplusgabon) - Avec la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique (COP 23) à Bonn, en Allemagne, entrant dans sa dernière semaine de négociations, la présidence des Fidji a annoncé le Plan d’Action entre les sexes, soulignant le rôle des femmes dans l’action pour le climat.

 

Lors d'une conférence de presse, le Président de la COP 23 et le Premier ministre des Fidji, Frank Bainimarama, ont annoncé que les Etats parties avaient finalisé le plan. "Cela reconnaît le rôle des femmes dans l'action climatique", a-t-il déclaré dimanche.

 

«Il s’agit de l’intégration du genre dans tous les travaux autour de la politique climatique – tant nationale qu’internationale», a ajouté Nazhat Shameen Khan, négociateur en chef pour la présidence COP 23 de la Conférence des parties.

 

Des chefs d’Etat et de gouvernement, des ministres et le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres vont participer au débat de haut niveau de la COP 23, les 15 et 16 novembre.

 

Dimanche également, des pays et des entreprises ont annoncé de nouvelles initiatives pour réduire les émissions liées à l'utilisation des forêts et mettre en place des programmes de gestion durable des forêts.

 

Les efforts comprennent une initiative équatorienne de réduire de 15 millions de tonnes d’émissions de CO2 dans le secteur forestier ; un engagement aux marchandises exemptes de déforestation par Wal-Mart ; une Nouvelle politique de Mars Inc. pour réduire leur empreinte carbone de 27% d’ici 2025 et 67% d’ici 2050 grâce à la prise en charge de la déforestation tout au long de la chaîne de valeur de leur entreprise ; et les efforts du National Park Service du Gabon pour combattre l'exploitation forestière illégale.

 

«Les forêts ont cette incroyable capacité à stocker le carbone et nous avons misé sur cela», a déclaré Inger Andersen, directeur général de l’Union internationale de Conservation de la Nature (UICN), lors d’une conférence de presse.

 

La protection et la restauration des forêts sont absolument essentielles à la réalisation de l'Accord de Paris, ainsi que des objectifs du développement durable.

 

Dimanche à Boon, le secteur de l’industrie a, aussi, déclaré qu’il se prépare à livrer une grande partie des réductions des émissions nécessaires pour atteindre l’objectif de l’Accord de Paris, mais a ajouté que des stratégies de partenariats nationaux et internationaux plus étroits en matière de politique et de mise en œuvre ensemble avec les gouvernements aideront les entreprises à prendre de nouvelles mesures plus rapidement.

 

«L’industrie prend des mesures sur les changements climatiques comme aucune autre période de l’histoire», a déclaré Peter Bakker, président et directeur général du Conseil mondial des entreprises pour le développement durable (WBCSD, une organisation dirigée par les dirigeants mondiaux des affaires de plus de 200 entreprises travaillant sur le développement durable).

 

«La transition vers l’économie sobre en carbone est inévitable, et les entreprises continueront de mettre en œuvre les solutions nécessaires à l’accomplissement de l’Accord de Paris», a-t-il ajouté.

 

Depuis 2015, plus de 600 entreprises ayant un chiffre d'affaires combiné de plus de 15 billions de dollars ont pris plus de mille engagements en faveur de l'action climatique par le biais de "We Mean Business", une coalition mondiale à but non lucratif. Bon nombre d'entre elles se tournant vers les énergies renouvelables à 100%, mettent en œuvre des cibles scientifiques et collaborent avec d'autres secteurs dans le cadre de l'Initiative des partenariats pour les technologies à faible intensité carbonique (LCTPi).

 

Dimanche, des dirigeants locaux et régionaux du monde entier ont signé l'Engagement Bonn-Fidji, dans lequel ils s'engagent à agir pour mettre en œuvre l'Accord de Paris.

 

Les villes sont autant responsables de 70% des émissions de gaz à effet de serre provenant des combustibles fossiles utilisés pour l’énergie et les transports et avec plus de moitié de la population mondiale vivant en milieu urbain et ce chiffre devrait approcher les deux-tiers d’ici à 2050, le Bonn-Fidji Engagement pousse les efforts visant à promouvoir un développement urbain durable.

 

L’engagement comprend 19 initiatives, y compris la Convention européenne des maires et Compact des maires unissant leurs forces pour créer la Convention mondiale des maires pour le climat et l’énergie – la plus grande coalition de plus 7 400 villes de six continents et 121 pays pour réduire les émissions et faire des économies et des sociétés résilientes au changement climatique.

 

De même, l’organisation mondiale de la santé (OMS), en collaboration avec le Secrétariat de l’ONU pour le changement climatique, en partenariat avec la présidence fidjienne a lancé une initiative visant à protéger les personnes vivant dans les petits Etats insulaires en développement des impacts sur la santé du changement climatique.

 

La vision est que d'ici 2030, tous les petits Etats insulaires en développement auront des systèmes de santé résilients aux changements climatiques.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/ART/ GABON 2017

 

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1937 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

LIBREVILLE,  September 3 (Infosplusgabon) –  Kenyan  President Uhuru Kenyatta launched his election campaign on Saturday ahead of a repeat poll in the East African nation in two months following the Supreme Court’s decision to cancel the Presidential election results.