Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Sierra-Leone : Une société énergétique va investir 10 millions de dollars dans la bioénergie

Imprimer PDF

Freetown, Sierra Leone, 13 novembre (Infosplusgabon) - Sunbird Bio Energy Africa Limited, un développeur d'énergie durable, a annoncé, lundi, son intention d'investir 10 millions de dollars pour renforcer la production énergétique en zone rurale en Sierra Leone.

 

Cette société exploite une usine de bioéthanol produit principalement à partir de la canne à sucre. Les fonds qu'elle va débloquer serviront à acheter de l'herbe à éléphant sèche pour compléter la canne à sucre pour la production d'énergie.

 

Son directeur de transition, Andrew Gee, a déclaré à la PANA, qu'en raison de l'insuffisance de la canne à sucre pour produire la bagasse nécessaire à la production énergétique, la société a recruté 2500 personnes dans ces zones d'exploitation et d'autres sous-traitants pour fournir de l'herbe à éléphant à la centrale.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/UIN/ GABON 2017

 

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1865 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

Appel aux lecteurs et  amis d’Infosplusgabon

Diffusées  gratuitement  et  bénévolement  et  sans  publicité depuis  2005,  les informations  africaines de  votre agence de  presse en  ligne vous parviennent  en  quatre  langues depuis  six  mois. Aujourd’hui, pour  poursuivre notre  passion et  développer l’action  d’information d’Infosplusgabon,  nous avons  besoin de  vous.  Pour  nous aider, vous  pouvez effectuer un virement sur le compte :

NKOLO/INFOSPLUSGABON .  Banque  Internationale  pour  le Commerce  et l'Industrie du Gabon (BICIG).   Adresse Banque : Avenue du Colonel PARANT. PO Box 2241  Libreville - GABON.  CODE  IBAN : GA21 4000 1090 7340 2044 0005 477 - Code Swift : BICIGALXXXX -  Numero de  Compte 40204400054  Banque  Code Banque : 40001-  Code Agence : 09073. Clé  77.

Merci  d’avance !  Et  merci aux  futurs contributeurs qui  répondront à  cet appel.

La  rédaction