Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Macky Sall prône une alliance mondiale contre l’insécurité en Afrique

Imprimer PDF

Diamniadio, Sénégal, 13  novembre (Infosplusgabon) -  Le président sénégalais, Macky Sall, a appelé lundi à Diamniado la communauté internationale à s’impliquer davantage dans la lutte contre l’insécurité en Afrique, notamment au Sahel, estimant que la réponse face au terrorisme doit d’abord militaire.

 

«La paix au Mali, c’est la paix au Sénégal, c’est la paix au Sahel. Le combat contre l’insécurité au Sahel nous concerne tous et mérite d’être soutenu», a-t-il déclaré en président la cérémonie d’ouverture du 4ème Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique qui se tient à Diamniadio, à une quarantaine de kilomètre à l’est de Dakar.

 

«La réponse militaire contre les terroristes est vitale. La solution est d’abord militaire et elle doit être solidaire et globale», a-t-il ajouté.

 

Le président Sall a également attiré l’attention de la communauté international sur le risque que l’Afrique pourrait devenir un lieu refuge des terroristes qui sévissent actuellement à travers le monde.

 

«Nous courrons le risque de voir des terroristes vaincus ailleurs venir se réfugier en Afrique. Ce serait une erreur fatale de sous estimer ce risque. Tant qu’il restera une zone vulnérable, nous resterons tous exposés à la menace», a-t-il affirmé.

 

Selon lui, la lutte contre le terrorisme passera également par les échanges et la coordination des renseignements, la lutte contre la pauvreté par la promotion d’un développement «dans l’équité et la justice sociale», l’éducation et la sensibilisation de la population, entre autres.

 

«Nous devons intégrer davantage les risques liés à l’effondrement des Etats. Il faut se garder des solutions toutes faites, conçues et appliquées sans concertation avec les Africains», a ajouté le chef de l’Etat sénégalais.

 

La cérémonie d’ouverture du Forum s’est déroulée en présence des présidents du Mali, Ibrahima Boubacar Keïta, et du Rwanda, Paul Kagamé, du Premier ministre du Tchad, Albert Pahimi Padake, du président de la commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, et du ministre français des Forces armées, Mme Florence Parly.

 

Plusieurs autres personnalités, dont le président de la commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Marcel De Souza, et le ministre délégué auprès du ministère japonais des Affaires étrangères, Masahisa Sato, prennent également part à «ce grand rendez-vous africain consacré aux nouveaux enjeux stratégiques du continent».

 

Le forum, qui va durer deux jours, est organisé par le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur avec l’appui du ministère français de la Défense et de nombreux autres partenaires.

 

Il regroupe «plus de 400 participants» dont des acteurs régionaux et internationaux, des autorités politiques et militaires, des experts, des universitaires, des diplomates, des représentants d’organisations internationales et de la société civile.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/EST/ GABON 2017

 

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1961 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

LIBREVILLE, 22  octobre (Infosplusgabon) -  La  police  britannique a mis  fin  dimanche à Nuneaton à  une prise  d’otages  dont la piste terroriste a été  écartée.  L'incident a eu lieu dimanche dans un parc de loisirs du centre de l'Angleterre. L'incident n'a pas fait de victime.