Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Etats-Unis : Les dirigeants de la Guinée-Bissau appelés à trouver rapidement une résolution á la crise politique

Imprimer PDF

NEW YORK,  Etats-Unis, 14 septembre (Infosplusgabon) -  Préoccupé par la crise politique en Guinée-Bissau, le Conseil de sécurité des Nations Unies a demandé aux acteurs politiques mercredi, de «mettre les intérêts des populations au-dessus de toute autre considération» et a appelé les dirigeants du pays à engager un véritable dialogue et à trouver un terrain d'entente et mettre en œuvre l'Accord de Conakry du 14 octobre 2016, y compris en nommant un Premier ministre par consensus, conformément à cet accord.

 

Dans un communiqué lu par Tekeda Alemu d'Ethiopie qui occupe la présidence du Conseil pour septembre, l'organisme de 15 nations a exprimé sa profonde inquiétude face à l'impasse politique non résolue en Guinée-Bissau, citant l'incapacité de ses dirigeants à parvenir à une solution durable et consensuelle, ainsi que l'échec de l'Assemblée nationale à tenir des sessions plénières depuis janvier 2016, et de quatre gouvernements consécutifs pour adopter un programme de travail et un budget national.

 

Exhortant les acteurs politiques à placer les intérêts des populations au-dessus de toutes les autres considérations, le Conseil a invité les dirigeants nationaux - y compris le Président, le Président du Parlement et les chefs de partis politiques - à respecter leurs engagements de rétablir la stabilité politique et de s'abstenir de la rhétorique et d'actes qui pourraient compromettre la paix et la cohésion nationale.

 

La mise en œuvre de l'Accord de Conakry, cadre principal pour un règlement pacifique de la crise politique, pourrait aider à rétablir la confiance et permettre à la communauté internationale de respecter les promesses faites lors de la Conférence de Bruxelles en 2015.

 

"Les causes de l'instabilité en Guinée-Bissau restent sans réponse", a souligné le Conseil, soulignant la nécessité pour le gouvernement de continuer á prendre des mesures concrètes dans des domaines tels que la réforme du secteur de la sécurité, le renforcement de la lutte contre la corruption, du système judiciaire, l'amélioration de l'administration publique et la fourniture de services de base à la population.

 

Soulignant l'importance des élections législatives et présidentielle prévues pour 2018 et 2019 respectivement, le Conseil a souligné que la mise en œuvre de l'Accord de Conakry rapprocherait la Guinée-Bissau de la stabilité politique et renforcerait la confiance du peuple avant le vote.

 

Le Conseil s'est également félicité de la prolongation de trois mois supplémentaires de la Mission de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) en Guinée-Bissau (ECOMIB), appelant à poursuivre son fonctionnement au-delà de cette extension.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/GHO/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1927 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

LIBREVILLE,  September 3 (Infosplusgabon) –  Kenyan  President Uhuru Kenyatta launched his election campaign on Saturday ahead of a repeat poll in the East African nation in two months following the Supreme Court’s decision to cancel the Presidential election results.