Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Gambie: Le processus politique de la Gambie salué par les Nations Unies

Imprimer PDF

BANJUL,  Gambie, 14 septembre (Infosplusgabon) - Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies, Mohamed Ibn Chambas, s’est félicité de l'initiative du gouvernement gambien de s'engager dans un processus politique important et a renouvelé l'engagement de l'ONU à soutenir l'effort avec d'autres partenaires.

 

Mercredi, lors du lancement du projet gouvernemental de réforme du secteur de la sécurité, M. Chambas a déclaré que le processus de réforme devrait être inclusif et participatif, dans le but de rendre les institutions de justice et de sécurité accessibles et adaptées aux besoins, ainsi qu'aux droits de tous les Gambiens.

 

Pendant ce temps, l'ambassadrice de la CEDEAO en Gambie, Vabah Gayflor, a fait remarquer que le groupement régional était fier du Président Adama Barrow et des efforts de son administration dans le rétablissement de la démocratie dans le pays.

 

Elle a ajouté que la Gambie ne pouvait pas se permettre d'échouer et que, lorsque sa réforme du secteur de la sécurité sera mise en œuvre, elle servira de modèle de réforme du secteur de la sécurité à suivre en Afrique.

 

Notant qu'il y avait beaucoup de travail à faire avec des ressources limitées, Gayflor a invité les partenaires à respecter leurs promesses à la Gambie.

 

L'ambassadrice de l'UE, Attila Lajos, a déclaré que la réforme du secteur de la sécurité en Gambie fait face à des défis profondes après 22 ans de régime répressif.

 

Soulignant la stabilité du pays comme facteur important, il a déclaré que la réforme du secteur de la sécurité était une priorité essentielle pour stabiliser la démocratie et faire de la Gambie une championne des droits de l'homme.

 

Il a noté que la coordination et le séquençage en temps opportun par les partenaires sont d'une importance primordiale.

 

Le Président Adama Barrow a fait observer que les réformes engagées visent à assurer un secteur de la sécurité efficace et responsable sous le contrôle démocratique, dans le plein respect des droits de l'homme, de la loi et des principes fondamentaux de la bonne gouvernance.

 

Il a également noté que l'importance de réformer et de transformer le secteur de la sécurité du pays vise à le rendre fonctionnel et efficace afin de garantir le bien du peuple gambien.

 

"Le processus de réforme du secteur de la sécurité nous permettra de prendre en charge notre propre sécurité et notre destinée", a-t-il souligné.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/GHO/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1810 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

LIBREVILLE, 22 septembre (Infosplusgabon) -  Le scrutin de dimanche ne devrait pas bouleverser les équilibres politiques au Sénat. Le renouvellement est en revanche assuré, avec 43 % des sortants qui ne se représentent pas. Le résultat de ces élections influera sur la réforme des institutions voulue par Emmanuel Macron, qui nécessitera une large majorité au Congrès (députés et sénateurs).

 

FIN/INFOSPLUSGABON/TOP/LER/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon