Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Face à la recrudescence des coupures de l’électricité en Libye, les autorités recourent à l'emprunt public pour financer les projets

Imprimer PDF

TRIPOLI,  Libye, 12 septembre (Infosplusgabon) - La Compagnie générale libyenne d’électricité a annoncé que les heures de coupures d’électricité pour ce mardi passeront de 4 à 6 heures en raison de la grave pénurie de production d'électricité dans les différentes stations de production, alors que les autorités ont décidé de recourir à la souscription d’emprunt public pour financer les projets électriques.

 

Dans son bulletin quotidien, la compagnie a indiqué mardi que la quantité de puissance disponible aujourd'hui était de 5.050 mégawatts, alors que la demande devrait atteindre sur le réseau à 6.500 mégawatts, soit un déficit de 1.450 MW.

 

On rappelle que l’assemblée générale de la Compagnie a décidé, à l’issue de sa deuxième réunion ordinaire pour l'année en cours, lundi, à son siège à Tripoli, sous la présidence du président du Conseil présidentiel du gouvernement d’union nationale, Fayez al-Sarraj, de recourir à la souscription d’un emprunt public pour financer les projets d’électricité.

 

M. al-Sarraj a appelé à des efforts accrus pour résoudre les problèmes du secteur de l'électricité, soulignant la nécessité d'une coordination entre les institutions concernées pour raccourcir le temps et gagner en rapidité des procédures.

 

La Compagnie a discuté, au cours de son assemblée, de son programme et du financement des projets de production d'électricité à mettre en œuvre dans différentes régions de la Libye, a annoncé un communiqué du Département des communications et de l'information du président du Conseil présidentiel.

 

La réunion a examiné aussi l'accord de financement selon les procédures de l’emprunt islamique, conformément à la loi, l'approbation du financement de projets par la délivrance de souscription d’un emprunt public et la création d'une société à ce sujet.

 

Confrontée à une crise économique, en raison de la baisse des revenus du pétrole, provoquée par la chute de la production, qui a atteint des pics de 300.000 à 4000.000 barils par jour (b/j), avant de remonter dernièrement pour franchir la barre de 1 million de b/j.

 

Pays riche en hydrocarbures, la Libye fait face à d’énormes pénuries d’électricité avec des coupures qui peuvent atteindre plus de 15 heures d’interruption.

 

La situation s’est aggravée depuis la chute, en 2011, de l’ancien régime, plongeant le pays dans le chaos sécuritaire, notamment l’effondrement des organes de sécurité étatiques et la prolifération des armes et des milices armées, qui font la loi sur le terrain, perturbant les circuits d’approvisionnement en plus du pillage des équipements et infrastructures électriques.

 

La Libye dépense chaque année 800 millions de dinars, soit 583 millions de dollars américains, de subvention à l'électricité dans le pays, selon les statistiques officielles, tandis que les citoyens ne s'acquittent pas régulièrement de leurs factures d'électricité.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/MLP/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1790 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

More than 250 journalists, human rights defenders, students, civil society groups and public institutions are expected to attend the 7th International Festival of Freedom of Expression from 8 to 11 November in Ouagadougou.