Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Afrique : Une conférence sur le financement des projets d'énergie solaire les 25 et 26 octobre prochain à Abidjan

Imprimer PDF

ABIDJAN, Côte d'Ivoire, 11 septembre (Infosplusgabon) - La capitale économique ivoirienne, Abidjan, va abriter, les 25 et 26 octobre prochain, la conférence "Unlocking Solar Capital Africa", dédiée à l’accès au financement pour les projets d’énergie solaire, annonce un communiqué.

 

Organisée par Solarplaza, la conférence rassemblera des centaines de représentants des banques de développement, des fonds d’investissement, des promoteurs d’énergie solaire, des producteurs indépendants d’électricité (IPP), des sociétés d’ingénierie clé en main (EPC) et d’autres intervenants du secteur de l’énergie solaire, pour des discussions approfondies, en vue de remédier au déficit de financement de l’énergie solaire en Afrique, et de faire aboutir les projets.

 

L'une des articulations principales de cette conférence sera l'annonce des lauréats du programme d'incubateur solaire dénommé "l’incubateur solaire PV, votre projet, notre expertise, pour un avenir durable", visant à identifier des projets photovoltaïques prometteurs en Afrique subsaharienne pour leur offrir un accès au financement et à des connaissances commerciales et techniques.

 

Ce programme est une initiative de Phanes Group, un fournisseur de solutions solaires intégrées basé à Dubai, aux Émirats arabes unis, en partenariat avec Hogan Lovells, responsAbility, Proparco, RINA Consulting et Solarplaza.

 

L’initiative a pour but de sélectionner et de mettre en place des projets photovoltaïques situés en Afrique subsaharienne qui ne bénéficient pas encore du financement et du savoir-faire nécessaires.

 

La responsabilité sociale d’entreprise (RSE) fait partie intégrante de cette initiative : le détail des projets doit être accompagné d’un solide concept RSE qui sera affiné lors de la phase d’incubation et mis en œuvre en parallèle de la réalisation du projet photovoltaïque.

 

Le ou les promoteurs du projet lauréat concluront un accord de partenariat avec Phanes Group et conserveront une participation à long terme dans le projet pour garantir sa viabilité financière de façon collaborative.

 

Dans le cadre de l’incubateur, Phanes Group et ses partenaires fourniront un mentorat approfondi et un transfert de connaissances tout au long du projet.

 

La phase d’incubateur débutera par un atelier intensif de quatre jours en face à face à Dubaï, afin de jeter les bases de la réalisation d’un projet bancable, en collaboration avec l’équipe de Phanes Group et les partenaires de celle-ci.

 

Le projet lauréat aura ainsi accès au savoir-faire commercial et technique d’experts du financement, du développement et de la réalisation de projets ainsi que des aspects juridiques et de responsabilité sociale de l’entreprise.

 

La phase d’incubateur sera suivie de sessions supplémentaires de mentorat à distance pendant deux mois de plus.

 

La date limite de soumission des projets pour la phase d’évaluation et de présélection est le 1er octobre prochain.

 

L'Africa Progress Panel (APP) estimait dans son rapport 2016 que 620 millions d'Africains n'avaient pas accès à l'électricité.

 

Le président de l'APP, Kofi Annan, préconisait que la production d'électricité au moyen de sources d’énergie renouvelable, que ce soit hors réseau ou à travers des mini-réseaux avait un rôle crucial à jouer pour répondre aux trois grands défis des gouvernements africains que sont la garantie à tous les citoyens de l’accès à des services énergétiques sûrs et abordables, la mise en place d'infrastructures énergétiques nécessaires à l’avènement d'une croissance inclusive et à la création d'emplois et la limitation des émissions de carbone.

 

Par ailleurs, la Banque africaine de développement (BAD), dans le cadre de son "New Deal" pour l’énergie en Afrique, a prévu de mobiliser des capitaux nationaux et internationaux pour des financements innovants et d'accroitre les investissements.

 

Au cours des cinq dernières années, la BAD a investi quelque six milliards de dollars dans le secteur de l’énergie. et prévoit un investissement de 12 milliards de dollars entre 2016 et 2020 et une mobilisation de financements publics et privés de près de 50 milliards de dollars.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/GDF/NKL/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 2022 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

PARIS, France, 25 septembre (Infosplusgabon) - Le gouvernement a présenté aux associations d’élus locaux, vendredi 22 septembre, les dispositions du projet de finances pour 2018 qui concerneront les collectivités locales. Au menu : contractualisation entre les préfets et les exécutifs locaux, plafonnement des dépenses de fonctionnement et mise en place d’un système de bonus-malus.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/AZP/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon