Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

De nouvelles mesures pour corriger les contre performances des pistes rurales au Bénin

COTONOU,  Bénin, 11 septembre  (Infosplusgabon)  - Le gouvernement béninois vient de prendre des mesures pour corriger les contreperformances des pistes rurales afin de booster le secteur agricole, selon une décision de la dernière réunion du conseil des ministres.

 

Pour corriger les contre-performances des pistes rurales qui entravent l’évacuation des produits agricoles, le gouvernement a décidé, entre autres, de regrouper en un seul programme tous les besoins d’aménagement et de réfection de pistes rurales sur l’ensemble du territoire national, confier les travaux de réfection de pistes rurales au ministère des Infrastructures et des Transports qui procèdera chaque année aux travaux de réfection et de construction de pistes rurales selon une programmation établie.

 

Il sera également procédé à l’actualisation de la classification des pistes pour se conformer à la réglementation en vigueur et la constitution d’un répertoire d’entreprises techniquement éligibles qui participeront aux consultations. Les autorités béninoises ont également opté pour l’instauration d’un contrôle rigoureux des travaux à effectuer par une réorganisation des structures de contrôle.

 

Lors de cette réunion, le gouvernement s’est penché sur la question du transport des produits agricoles en général et de l’état des pistes rurales sur toute l’étendue du territoire national en particulier. Selon le constat, la situation est peu reluisante et se rapporte à la qualité des travaux souvent mal exécutés ainsi qu’à la dispersion des ressources dans plusieurs ministères, notamment celui de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche et celui des Infrastructures et des Transports.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/XCI/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1718 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

LIBREVILLE, 22 septembre (Infosplusgabon) -  Le scrutin de dimanche ne devrait pas bouleverser les équilibres politiques au Sénat. Le renouvellement est en revanche assuré, avec 43 % des sortants qui ne se représentent pas. Le résultat de ces élections influera sur la réforme des institutions voulue par Emmanuel Macron, qui nécessitera une large majorité au Congrès (députés et sénateurs).

 

FIN/INFOSPLUSGABON/TOP/LER/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon