Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Bénin : Près 3000 cas de grossesses enregistrés dans les écoles au cours de l’année scolaire 2016-2017

Imprimer PDF

COTONOU,  Bénin, 9 septembre (Infosplusgabon) -  Le Bénin a enregistré, au cours de l’année scolaire 2016-2017, près de 3000 cas de grossesses dans les établissements scolaires, selon les statistiques du ministère de l’Enseignement secondaire, de la Formation  technique et professionnelle.

 

D'après ces statistiques, ce sont exactement 2763 filles qui sont tombées enceintes sur les 301.821 inscrites dans les lycées et collèges du Bénin au cours de la dernière année scolaire,

les départements Collines et du Zou (centre) battant le record avec, respectivement 472  et 427 grossesses, devant le département du Borgou (nord-est) avec 400 cas, le plus faible taux ayant été enregistré dans le département du Couffo avec 37 cas.

 

Le Bénin, rappelle-t-on, dispose, depuis 2015, d’un Code de l’enfant qui aborde de façon cohérente tous les aspects relatifs à la protection des droits des enfants et aux sanctions encourues en cas de violation de ces droits.

 

Ce code interdit le mariage des enfants sans l’autorisation des autorités compétentes et prévoit des sanctions en cas d’infraction.

 

Il existe également depuis plusieurs années une loi sur le harcèlement sexuel qui punit sévèrement les auteurs d’abus sexuels sur les fillettes.

 

Selon des statistiques récentes,  le Bénin compte 31,7 pc de fillettes de 18 ans et 8, 8 pc de moins de15 ans déjà mariées, en dépit d’un arsenal juridique favorable à leur protection.

 

Selon une enquête menée en 2014, le taux de mariage des enfants chez les filles de moins de 18 ans est de 31,7 pc et de 8,8 pc pour les filles de moins de 15 ans.

 

Après de nombreuses campagnes pour la scolarisation des filles, la prise de textes sécurisant le maintien des filles à l’école et celui incriminant le harcèlement sexuel, le gouvernement béninois et ses partenaires techniques et financiers dont l’UNICEF ont lancé, en juin dernier, une vaste croisade d’éradication du mariage des mineures.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/XCI/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1935 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

LIBREVILLE, 22 septembre (Infosplusgabon) -  Le scrutin de dimanche ne devrait pas bouleverser les équilibres politiques au Sénat. Le renouvellement est en revanche assuré, avec 43 % des sortants qui ne se représentent pas. Le résultat de ces élections influera sur la réforme des institutions voulue par Emmanuel Macron, qui nécessitera une large majorité au Congrès (députés et sénateurs).

 

FIN/INFOSPLUSGABON/TOP/LER/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon