Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

KENYA : Le président de la Commission électorale kényane dans le pétrin à l'approche du nouveau scrutin

Imprimer PDF

LIBREVILLE, 8  septembre (Infosplusgabon) -  Le président de la Commission électorale indépendante du Kenya (IEBC), Wafula Chebukati se trouve en mauvaise posture après que le Jubilee Party dont l'élection du candidat, le président Uhuru Kenyatta, a été annulée, a rejeté la nouvelle équipe désignée pour organiser les nouvelles élections.

 

Rappelons que la Commission électorale avait déclaré M. Kenyatta vainqueur des élections générales discréditées du 8 août.

 

Selon l'IEBC, M. Kenyatta avait remporté le scrutin avec 54% des suffrages contre 48% pour son principal challenger, Raila Odinga du National Super Alliance (NASA).

 

Mais M. Odinga, un ancien Premier ministre, avait dénoncé le trucage des élections en faveur de M. Kenyatta et déposé un recours auprès de la Cour Suprême.

 

Le 1er septembre, la Cour Suprême, décidait d'invalider l'élection et ordonnait la tenue d'un nouveau scrutin dans 60 jours. L'IEBC a dû choisir la date du 17 octobre.

 

Le candidat de la NASA, M. Odinga a exigé une refonte de la Commission et le renvoi de ses membres, dont le président Wafula Chebukati et le directeur général de la Commission, Ezra Chiloba.

 

Mais le départ des pontes de la Commission que la NASA a qualifié de "criminels qui devaient être emprisonnés" se heurte à des obstacles juridiques, car le pays est sans président.

 

Uhuru Kenyatta a perdu ses pouvoirs présidentiels, et est actuellement président par intérim.

 

Le Jubilee Party a critiqué la nouvelle équipe choisie par M. Chebukati, faisant part de son manque de confiance dans l'impartialité et les capacités de son chef, Marjan Hussein.

 

M. Chebukati a écarté M. Chiloba, qui dirigeait le secrétariat, et jugé par beaucoup de Kenyans comme responsable de ces élections sabotées. Chekubati doit rencontrer, ce jeudi, les deux partis politiques, manifestement pour sortir de l'impasse.

 

MM. Kenyatta et Odinga parcourent le pays, faisant campagne dans différents endroits en vue des nouvelles élections, devenues un duel entre deux hommes d'où les autres candidats ont été éjectés.

 

MM. Kenyatta et Odinga sont les héritiers des pères fondateurs - Mzee Jomo Kenyatta et Jaramogi Oginga Odinga - respectivement premier président et premier vice-président du Kenya.

 

Les deux hommes se sont séparés à peine deux ans après l'accession du Kenya à l'indépendance en 1963, et aujourd'hui leurs fils sont de farouches adversaires.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/IOK/ATG/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 2498 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

NOUVEAU !  

Faites-nous parvenir vos petites annonces à publier en ligne par mail du lundi au samedi, de 8 heures à 18 heures à l’adresse contact@infosplusgabon.com, soit par Whatsapp au 07843371 ou par SMS. Les annonces toutes rubriques confondues sans photos de 60 signes Coûtent 2500 F CFA. Annonces avec une photo à 3500 F CFA. Après établissement des devis, les règlements se font via airtel money au 07843371. Vos annonces diverses, Avis d'appels d'offres,  Avis administratifs, Communiqués etc.  apparaîtront   instantanément dans  Autres Rubriques /  Multimédia.

DEPÊCHES