Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

RDC : L'UDPS dément toute implication dans les attaques de Kinshasa

LIBREVILLE, 7 août (Infosplusgabon) -  Tshimanga Ben Tshimanga, étudiant en deuxième graduat à l’Institut Supérieur des Techniques Médicales (ISTM-Kinshasa), présenté comme présumé cerveau-moteur  es attaques perpétrées à Kinshasa, n’est pas un agent au protocole du secrétariat général de l’Union pour la démocratie et le progrès social, (UDPS), a déclaré dimanche dans la capitale de la RD Congo, au cours d’une matinée politique, le porte-parole de ce parti d’opposition, Augustin Kabuya.

 

 

M. Kabuya, qui réagissait aux déclarations du porte-parole de la Police nationale congolaise, le colonel Pierrot Mwanamputu, et du vice ministre de l'Intérieur, Basile Olongo, a présenté l’équipe de tous les  membres du protocole de l’UDPS.

Pour lui,  toutes ces déclarations visent à ternir l’image de leur parti.

La Police a présenté, le 28 juillet dernier, une quinzaine de personnes dont une femme comme auteurs présumés de cinq attaques contre une prison de Kinshasa, trois commissariats de police et le marché central de Kinshasa.

Selon le colonel Mwanamputu, on compte parmi eux des membres de l’UDPS ainsi que des membres présumés du mouvement Kamuina Nsapu, engagé dans des violences meurtrières au Kasaï, dans le centre de la RDC, avec les forces de sécurité.

Tandis que pour le vice ministre de l'Intérieur, Basile Olongo, le secrétaire général de  l’UDPS, Jean-Marc Kabund, serait l'auteur intellectuel de toutes ces attaques.

Dans sa réaction, Jean-Marc Kabund avait rassuré que son parti continuait à croire à la lutte non armée pour vaincre la dictature et qu’il n’avait pas besoin de la milice Kamuina Nsapu pour réaliser son dessein.

Le 17 mai dernier, lors de l’attaque de la prison centrale de Makala, le gouvernement avait accusé les adeptes du mouvement politico-religieux "Bundu dia Mayala" de Ne Muanda Nsemi.

Cette attaque, selon le colonel Mwanamputu, avait fait 11 morts dont trois agents des forces de l’ordre et 4.782 évadés dont le gourou Ne Muanda Nsemi.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/ANL/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1531 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash