Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

L’UA appelle le gouvernement congolais à prendre les mesures nécessaires pour organiser les élections dans neuf circonscriptions

LIBREVILLE, 2 août (Infosplusgabon) - Le chef de la mission d’observation de l’Union africaine (UA), l’ancien Premier ministre malien, Diango Cissoko, a appelé mardi à Brazzaville le gouvernement congolais à prendre les mesures nécessaires pour organiser dans les meilleurs délais des élections  dans neuf circonscriptions du département du Pool, dans le sud du pays, dans une déclaration préliminaire publiée à l’issue du second tour des élections législatives.

 

 

"Nous invitons le gouvernement congolais à prendre les mesures nécessaires pour l’organisation,  dans les meilleurs délais, des élections dans les circonscriptions où elles n’ont pu avoir lieu",  a lancé Diango Cissoko.

 

La mission d’observation  de l’UA  a demandé aux autorités gouvernementales congolaises de renforcer la formation des forces quant à leur rôle en période électorale et de poursuivre son appui aux  organes de gestion des élections dans la réalisation de leur mission, y compris la consolidation des listes électorales.

 

M. Diango Cissoko a salué  le fait qu’en dépit des enjeux du second tour, le jeu électoral se soit déroulé  globalement dans un climat apaisé. Toutefois, il a déploré les actes de violence relevés dans certains bureaux de vote, et exhorté toutes les parties prenantes à toujours privilégier des voies pacifiques pour le règlement des éventuels différends.

 

Par ailleurs, le chef de mission de l’UA a demandé aux partis politiques de recourir aux voies légales pour le règlement des différends électoraux et á assurer la formation de leurs délégués. Il les a appelés à renforcer la participation des femmes dans le processus électoral.

 

Ces observateurs proviennent de 20 pays : Angola, Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Côte d’Ivoire,  Ethiopie, Gabon, Guinée, Ile Maurice, Malawi, Mali, Centrafrique, république démocratique du Congo, Rwanda, Sénégal, Tchad, Togo et Tunisie. (Source  Pana).

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/LDK/2017

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 3236 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

RDCongo, 7 septembre (Infosplusgabon) - La République démocratique du Congo (RDC) a signé, à Brazzaville, un accord avec la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) pour officialiser son adhésion au Groupe d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique centrale (GABAC), en qualité de membre associé, a-t-on appris jeudi de sources officielles.