Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

L'Allemagne et la France promettent un soutien au Niger dans la lutte contre le terrorisme

LIBREVILLE, 1er août (Infosplusgabon) -  La ministre allemande en charge de la Défense, Mme Ursula Von der Leyen, a annoncé, mardi, un soutien logistique de l’Allemagne et de la France « en faveur des efforts du Niger dans la protection de ses frontières », mais également d’importants « investissements nécessaires au développement économique du pays ».

 

 

En visite de travail au Niger, Mme Ursula Von der Leyen a été reçue par le président nigérien Issoufou Mahamadou. A l’issue de l’entretien, Mme Ursula a déclaré à la presse avoir évoqué avec le président Issoufou le «partenariat commun dans la lutte contre le terrorisme afin de stabiliser les zones du Sahel, mais aussi les questions de crime organisé et de trafic international afin de lutter contre la migration irrégulière».

 

Dans le cadre de cette visite, la ministre Ursula Von der Leyen visitera la structure du G5-Sahel qui est en train d’être mise en place avec l’appui de l’Allemagne et de la France, lesquelles vont en outre appuyer cette force conjointe par l’équipement et la formation de ses membres et mobiliser les partenaires européens et internationaux en soutien de son action.

 

Après le Niger, note-t-on, Ursula Von der Leyen se rendra au Mali en compagnie de la ministre française en charge des Armées, Mme Florence Parly, en provenance du Tchad.

 

Les deux responsables européennes sont en tournée dans les pays du Sahel pour « réaffirmer le soutien » de leurs pays à la montée en puissance de la force conjointe du G5-Sahel, une force appelée à jouer un rôle essentiel pour combattre le terrorisme et les trafics qui contribuent à l’instabilité de la région.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/BLP/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1664 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

LIBREVILLE, 22 septembre (Infosplusgabon) -  Le scrutin de dimanche ne devrait pas bouleverser les équilibres politiques au Sénat. Le renouvellement est en revanche assuré, avec 43 % des sortants qui ne se représentent pas. Le résultat de ces élections influera sur la réforme des institutions voulue par Emmanuel Macron, qui nécessitera une large majorité au Congrès (députés et sénateurs).

 

FIN/INFOSPLUSGABON/TOP/LER/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon