Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Niger : La ville de Niamey étouffée par les déchets, selon le Président Issoufou

LIBREVILLE, 17  juillet (Infosplusgabon) -  Le chef de l’Etat nigérien, Issoufou Mahamadou, a regretté, ce week-end que la ville de Niamey soit étouffée sous les déchets, accusant les responsables locaux d’insouciance et d’indifférence incompréhensibles.

 

 

«Ce qui me préoccupe au niveau de la ville de Niamey, a déclaré le Chef de l'Etat, c'est que cette ville étouffe sous les déchets. Il y a des ordures un peu partout et les caniveaux sont bouchés. Cela provoque un mauvais drainage des eaux de pluie, des inondations et l'effondrement de maisons avec des pertes en vies humaines », a déploré le chef de l’Etat à la presse lors d’une visite dans certains quartiers de la capitale.

 

Il faut, a-t-il ajouté, que les autres acteurs prennent aussi leurs responsabilités. «Les autres acteurs sont d'abord les citoyens de la ville de Niamey, qui doivent avoir le souci de leur cadre de vie. D'ailleurs, en tant que croyant, nous savons que la propreté, c'est 50% de la foi. Donc, je lance un appel aux citoyens de Niamey, pour qu'ils se ressaisissent et contribuent à l'assainissement de leur cadre de vie», a-t-il lancé.

 

Parlant des autres acteurs locaux des collectivités, le Chef de l'Etat a dit qu'ils ont une immense responsabilité dans l'amélioration des conditions de vie dans la ville de Niamey. «J'ai l'impression qu'il y a une indifférence des responsables locaux, insouciance et indifférence incompréhensibles ».

 

Depuis 2012, d'après le chef de l’Etat, il y a eu près de 30 victimes à cause des inondations.

« Cela n'est pas acceptable. L'Etat central a fait de gros efforts et beaucoup d'infrastructures ont été réalisées. L'Etat central a donc pris toutes ses responsabilités. Il faut, a-t-il ajouté, que les autres acteurs prennent aussi leurs responsabilités ».

 

Au regard de cette situation, le Chef  de  l’Etat a demandé au ministre de l’Intérieur et à toutes les autorités concernées, de lui faire des propositions énergiques pour améliorer la situation au niveau de Niamey, pour mieux assainir cette ville.

 

Dans les prochains jours, indique le Chef de l’Etat, « nous seront obligés de prendre nos responsabilités ».

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/ABP/2017

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1979 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

RDCongo, 7 septembre (Infosplusgabon) - La République démocratique du Congo (RDC) a signé, à Brazzaville, un accord avec la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) pour officialiser son adhésion au Groupe d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique centrale (GABAC), en qualité de membre associé, a-t-on appris jeudi de sources officielles.