Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Algérie : Ouverture à Alger d'un atelier international sur la lutte contre le terrorisme

PDF

LIBREVILLE, 10 juillet (Infosplusgabon) - Un atelier international sur le rôle de la réconciliation nationale dans la prévention et la lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme s'est ouvert, lundi à Alger.

 

 

L'atelier a pour objectif de permettre aux participants de s’imprégner davantage de l’expérience algérienne en matière de réconciliation nationale, initiative prise par le président algérien Abdelaziz Bouteflika pour ramener la paix, la sécurité et la stabilité en Algérie, souligne-t-on.

 

La cérémonie officielle de cette rencontre de deux jours a été présidée par le ministre algérien  des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel.

 

Cette rencontre intervient après celles organisées par l'Algérie portant sur l’expérience algérienne en matière de dé-radicalisation (juillet 2015), sur le rôle de l'Internet et des réseaux sociaux dans la prévention et la lutte contre la radicalisation et le cyber-terrorisme (avril 2016), ainsi que sur le rôle de la démocratie dans la prévention et la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme violent (septembre 2016), rappelle-t-on.

 

L'atelier réunit de hauts fonctionnaires et des experts dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, des représentants des pays membres du Forum global de lutte contre le terrorisme (GCTF) et du Conseil de Sécurité de l'ONU, ainsi que les pays de la région du Sahel et des organisations internationales et régionales, dont les Nations Unies, l’Union africaine (UA), l’Union européenne (UE), Afripol, Europol, la Ligue des Etats arabes et  l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI).

 

FIN/INFOSPLUSGABON/MOL/2017

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1667 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

LIBREVILLE, 22 septembre (Infosplusgabon) -  Le scrutin de dimanche ne devrait pas bouleverser les équilibres politiques au Sénat. Le renouvellement est en revanche assuré, avec 43 % des sortants qui ne se représentent pas. Le résultat de ces élections influera sur la réforme des institutions voulue par Emmanuel Macron, qui nécessitera une large majorité au Congrès (députés et sénateurs).

 

FIN/INFOSPLUSGABON/TOP/LER/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon