Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

L'Italie menace de fermer ses ports aux bateaux de migrants clandestins


LIBREVILLE, 29  juin (Infosplusgabon)  -  L'Italie a remis à la Commission européenne une lettre sur la migration indiquant que ''la situation à laquelle elle est confrontée est intenable et que l'Europe ne peut pas y rester insensible'', a rapporté l'agence italienne de presse ''Akai''.

 

 

Le gouvernement italien ''est en train ďétudier une éventuelle fermeture des ports italiens pour empêcher d'accoster les bateaux qui ne battent le pavillon italien et transportant des migrants secourus au large des côtes libyennes''.

Selon des sources médiatiques italiennes, ''le gouvernement italien a demandé à son représentant à l'Union européenne de faire un exposé officiel sur la question des vagues de migrants vers l'Italie devant le Commissaire européen chargé de la migration''.

''Les raisons qui ont poussé l'Italie à agir ainsi sont liées au fait que la situation est devenue insoutenable dans la mesure où tous les bateaux qui mènent des opérations de secours accostent en Italie qui ne peut pas continuer de supporter, seule, le fardeau ďaccueil'', ont souligné les sources.

''On ne peut pas faire la différence entre les opérations de secours et l'accueil des migrants'', a plaidé le gouvernement italien, soulignant que de ce fait, l'Union européenne ne peut pas limiter ses interventions aux seules opérations de secours qui surviennent en mer.

Selon les dernières statistiques du ministère italien de l'Intérieur, 76.873 migrants clandestins sont arrivés en Italie depuis le début de l'année, soit une hausse de 13,34 pc par rapport à la même période l'année dernière.

Le nombre de mineurs non accompagnés est estimé à 9.761 personnes, a précisé le ministère.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/UOP/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1865 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

LIBREVILLE,  September 3 (Infosplusgabon) –  Kenyan  President Uhuru Kenyatta launched his election campaign on Saturday ahead of a repeat poll in the East African nation in two months following the Supreme Court’s decision to cancel the Presidential election results.