Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Maroc : L’Office Chérifien des Phosphates du Maroc rend témoignage

Maroc-Economie-Matières premières-Gisement de phosphate

Par Christiane Munoki Ekambo,  Ben Guerir, Maroc

 

Benguerir (Maroc) 2 avril (Infosplusgabon) - Sidi Chennane abrite le plus grand gisement du phosphate,  une ressource naturelle qui  fait du Maroc le 1er exportateur mondial du phosphate.

 

 

 

Comment s’imaginer que ces  montagnes de sable de 15 à 20 mètres de haut sont une œuvre humaine par la magie d’une grande pelle mécanique actionnée sans arrêt par une machine monstre. Cette dernière, déblaie le terrain en récupérant des tonnes de sable qu’elle déverse sur le versant pour exposer  à la surface, le phosphate enfoui dans le sol par les couches sablonneuses.

Nous  nous  trouvons à Khouribga dans la mine de Sidi Chennane  à 120 km  au sud-est de Casablanca,  au Maroc. Sécurité oblige, toute visite du site exige une tenue appropriée, gilet jaune fluorescent, casque blanc et bottillons noirs. Exploité par l’Office Chérifien des phosphates (OCP), le site minier de Sidi Chennane est le plus grand gisement du phosphate et  produit 37 millions de tonnes des phosphates par an.

La gestion minière de l’OCP s’étend sur 40.000 hectares et a acquis  3 nouvelles mines.  A cause de cette ressource naturelle, le Maroc est aujourd’hui le 1er exportateur mondial du phosphate. Au cours d’une séance plutôt académique sur la présentation de ce site minier datant de 1921, Abdel Hader, vice-président chargé du capital humain à l’OCP nous indique avec fierté que son pays est le 3ème producteur du phosphate dans le monde.

Sidi Chennane est relié par une longue pipe line qui conduit le phosphate et ses dérivés sur la plate-forme de Jorf Lasfar.  L’Office produit du phosphate brut, de l’acide phosphorique, des engrais phosphatés vendus à travers les 5 continents. Avec près d’un siècle d’expertise, le Groupe OCP a l’ambition de relever le défi de l’accroissement démographique en fournissant à travers le monde des fertilisants essentiels à la croissance des plantes.

Acteur influent du développement économique et social du Maroc, cette industrie s’engage dans l’amélioration durable de la productivité des agriculteurs à travers une utilisation raisonnée des engrais. Ainsi, le Maroc mise sur l’exportation de ses engrais produits par l’exploitation du phosphate.

 

Soulignons que malgré son sol aride, le Maroc est parmi les plus grands pays producteurs des fruits tels que l’orange, la pomme et des huiles (huile d’olive et huile d’argan)  qui fait fureur  dans le domaine cosmétique. Le responsable en charge du personnel de l’OCP  a confié aux journalistes descendus sur le site de Sidi Chennal que la politique du Roi Mohamed VI est de booster l’économie de l’Afrique toute entière et un slogan est de mise à l’Office Chérifien des phosphates : « Nourrir le sol, pour nourrir la planète ».

 

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/HOP/2017

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1420 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash