Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Gabon : Libreville va accueillir une session de formation des principes de l'ITIE au profit des ONG

Gabon-Guinée-Equatoriale-Coopération Allemande-ITIE 

LIBREVILLE, 19 mars (Infosplusgabon) -  Après  Malabo,  capitale de  la Guinée-Equatoriale,  c'est Libreville qui  abritera  à  son  tour  du  24 au 28 avril une session de formation des  Organisations de  la  société  civile et des  spécialistes  impliqués  dans  le processus  national de l’initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE).

 

 La Guinée-Equatoriale   souhaite présenter encore  une  fois  sa  candidature   courant  Mai / Juin 2017 à  un mandat   au comité international de l’ITIE.

 Selon  le  directeur de la commission nationale de  ITIE de Guinée-Equatoriale,  Hinestrosa Gomez,  « l’ITIE Internationale et les pays doivent s’asseoir pour  les changements au niveau de demandes de ITIE internationale parce que le scenario est totalement différent  de  nos  jours. Car  lors de la  mise en  place de  ITIE internationale,  le  cours  du pétrole était très haut  comparativement à  nos  jours.  D’où les  difficultés pour engranger des  bénéfices.  Il faudrait redéfinir les  stratégies ».

 Le Gabon et la Guinée-Equatoriale  font  face  à des problèmes similaires  et dans  les deux  pays,  la société civile  n’est pas   prise en  compte  à  sa  juste  valeur et  notamment dans  son  implication dans le  déroulement et  les  méandres de  la  transparence des  industrie  extractives.

 La coopération Allemande au développement (GIZ) a décidé d’organiser cette formation pour renforcer les capacités de ces OSC afin  qu’ils  jouent efficacement leur rôle.

Les organisations de la société civile du Gabon présentes à la formation à Malabo comme Brainforest Gabon, ONG croissance et saine environnement, publiez ce que vous payez, gouvernance Afrique sans frontière,  ONG cri de femme ou encore haut conseil des acteurs non étatiques  et les organisations de Guinée Equatoriale comme AGECDEA ont en outre mené des échanges pendant  les  cinq jours de formation  pour explorer et trouver des stratégies en vue de leur meilleure  efficacité.

 La société civile est un acteur clé de développement a reconnu Elias Ondo Mbana, directeur de la société civile au ministère de l’intérieur de Guinée Equatoriale. Pour sa  part,  l’ambassadeur Allemand à Malabo, Elmar  Jakobs,  a encouragé les pays de la Communauté économique et  monétaire  d’Afrique  Centrale (CEMAC) à  développer  la culture des Organisations de la société civile comme son pays  où la plupart  des citoyen  sont  impliqués dans  des activités  associatives.

 Rappelons que la  Guinée-Equatoriale  et  le  Gabon font  partie des pays  producteurs de  pétrole   dans  le zone CEMAC,  avec  le  Tchad, le  Cameroun et le Congo  Brazzaville,  Les représentants des organisations de la société civile de deux pays producteurs de l’or noir en Afrique centrale devront donc se retrouver à Libreville au Gabon pour une prochaine formation du 24-28 avril 2017.

 

 FIN/INFOSPLUSGABON/GBN/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1049 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash