Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

L’Africa Progress Panel plaide pour l’accélération de l’accès à l’électricité en Afrique

Afrique-Energie-Electricité

LIBREVILLE, 16  mars (Infosplusgabon) -  L’Africa Progress Panel (APP) évoque dans son rapport 2016 rendu public lundi, l’urgence d’accélérer l’accès de la population africaine à l’électricité dans un continent où 620 millions d’habitants sont sans électricité.

 

  Ce rapport intitulé "Lumière, puissance et action" qui s’inscrit dans la ligne et la logique du rapport 2015 "Energie, population et planète : saisir les opportunités énergétiques et climatiques de l’Afrique" fournit des informations pertinentes et des réflexions complémentaires utiles pour étayer la mise en œuvre de nouvelles initiatives publiques et privées ambitieuses qui sont déployées pour améliorer rapidement l’accès à l’énergie en Afrique.

  Dans l’avant-propos de ce rapport, le président de l’APP, l’ancien Secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, qui a présidé la cérémonie de présentation dudit rapport à Abidjan, a souligné que les besoins énergétiques de l’Afrique sont considérables et pressants, d’où la nécessité d’électrifier rapidement le continent.

 Selon lui, l’Afrique peut prendre les devants d’un développement énergétique à faible émission de carbone en mettant en exploitation les systèmes d’énergie solaire hors réseau et en mini-réseau.Tout en mesurant l’ampleur de la tâche, il est optimiste sur sa réalisation.

 Le rapport éclaire que pour fournir rapidement de l’électricité aux deux tiers de la population africaine sans accès à l’énergie moderne, le développement des énergies renouvelables doit nettement s’accélérer.

 Parmi les recommandations du rapport figurent le renforcement des cadres politiques nationaux et régionaux, le développement à grande échelle du marché de l'énergie solaire hors réseau, l’élaboration d’une stratégie appropriée et d’un cadre réglementaire et politique pour les mini-réseaux et la planification énergétique.

 L’APP est composée de dix personnalités de renom issues des secteurs public et privé. Elle contribue par des plaidoyers et le lobbying au changement en Afrique pour un développement durable et équitable.

  Parmi ces personnalités, on peut citer l’ancien directeur général du Fonds monétaire international (FMI), Michel Camdessus, le fondateur de Transparency International, le professeur Peter Eigen, le musicien britannique Bob Geldof, l’ancien président du Nigeria, Olusegun Obasanjo, la veuve de Nelson Mandela, Mme Graça Machel, et l’Ivoirien, Tidjane Thiam, directeur général du Crédit suisse.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/MPL/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon

 

Qui est en ligne!

Nous avons 1441 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash