Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Guinée-Equatoriale-Gabon : Des responsables de la société civile en formation à Malabo du 13 au 17 avril 2017

Guinée-Equatoriale-Gabon-Cooperation Afrique  Centrale et Allemagne

Par Samuel Obiang Mbana

LIBREVILLE, 14 mars (Infosplusgabon) – Des  responsables  gabonais et Equatoguinéens  de  la société  civile, impliqués dans le  processus national de l’Initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE)  renforcent  leurs  capacités à Malabo  depuis lundi, et  ce, pendant  5  jours.

 

 

Selon  les encadreurs, l’atelier a  pour  objectif  de  doter la  société civile de ces deux pays d’outils leur  permettant  d’accompagner  les  gouvernements  à adhérer à l’ITIE international et de mieux  gérer leur association.

Cette première session de formation  en  faveur  des Organisations de la société civile (OSC) entre dans  le  cadre du projet de renforcement de la gouvernance des matières premières en  Afrique centrale(REMAP-CEMAC)  avec  l’appui de la coopération Allemande au développement (GIZ).  Elle vise en outre  l’exploitation rationnelle des matières premières  et  la lutte contre la pauvreté  dans la sous-région d’Afrique centrale.

La formation des OSC intervient au moment  où  les gouvernements de Malabo et de Libreville  se préparent à présenter de nouveau leur candidature  au comité international de l’ITIE.  Le  manque de Transparence dans la gestion de leurs matières premières et l'absence de participation de la société civile,  ne  leur avaient pas  permis d’y adhérer.

 Le directeur de l’ITIE Guinée équatoriale,  Hinestrosa Gomez,  qui a présidé l’ouverture de la formation a indiqué attendre beaucoup de la société civile de son pays pour l’adhésion de la Guinée-Equatoriale  lors de sa prochaine présentation devant le comité international de l’ITIE.

Au  total  231 organisations de la société civile sont enregistrées en Guinée-Equatoriale,  selon Elias Ondo  Mbana,  directeur de la société civile au ministère de l’Intérieur.

 La Guinée Equatoriale est le troisième producteur du pétrole en Afrique subsaharienne, mais la gestion des recettes se fait au profit d’un groupuscule d’hommes proches du pouvoir.  Le pays produit également du gaz,  exploite et exporte le bois.

 Le Gabon et la Guinée-Equatoriale sont deux pays  voisins producteurs du pétrole dans l’espace de la communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC).

 

 FIN/INFOSPLUSGABON/LMP/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1279 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash