Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Burkina : Cheriff Moumina Sy nommé Haut Représentant du president du Burkina Faso

PDF

Burkina-Faso-Politique-Cheriff Moumina  Sy Haut  Représentant  du  president

  Par Antoine  NKOLO LAWSON*

 LIBREVILLE, 10  mars  (Infosplusgabon) -   Selon  un  communiqué  officiel  émanant de  la  présidence de  la République,  M. Chériff Moumina Sy,  57 ans,  journaliste et ancien président du Conseil national de la Transition, a été nommé mercredi, Haut-représentant du Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré.

 

 

Rappelons que M.  Kaboré est président de la République depuis le 29 décembre 2015.

  Le communiqué issu du conseil des ministres   et  dont  la Pana a obtenu  une  copie,  souligne  que  "le Haut-représentant du Président du Faso est une personnalité dotée d’une expérience politique, administrative et socio-économique, chargée de l’exécution des missions de représentation du Président du Faso, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du territoire national et de toutes autres missions à lui confiées par le Président".

  M. Chériff Moumina Sy est  un  journaliste d’investigation qui avait  occupé  la  fonction  de  président du Conseil national de la Transition entre 2014 et  2015.  Il  fait indiscutablement partie des personnalités  fort appréciées  dans  son pays.  

Analyste,  Consultant  Média et éditeur ,  il  a  été  directeur du journal Bendré  (un hebdomadaire très critique vis-à-vis de l’ancien pouvoir de Blaise Compaoré ) et président de la Société des éditeurs de la presse privée (SEP).  Dans  les sous-régions  d’Afrique de  l’Ouest,  Centrale et  de l’Est,  il  est  connu  pour  être  le président du Forum des éditeurs africains (The African Editor’s Forum – TAEF) et préside également  le  comité de pilotage du Centre national de presse Norbert Zongo.

 Fils   du général de corps d'armée Baba Sy, ( grand chancelier des ordres du Burkina Faso de 1980 à 1993),  Chériff Moumina Sy fut,  à la mi-novembre 2014,  candidat au poste de président de la transition, à la suite de la révolution de 2014 au Burkina Faso. Le 27 novembre 2014, il avait été élu président du Conseil national de transition (CNT) du Burkina Faso par 71/90 voix contre son rival Ibrahima Koné de l’ancien groupe parlementaire ADJ qui obtient 14/90 voix.

 En accord avec  la  Constitution de  son  pays,  le  17 septembre 2015,  et à la suite du coup d'État du général Gilbert Diendéré, au cours duquel le président Michel Kafando et son Premier ministre Isaac Zida sont retenus en otages, Chérif Sy avait assumé les responsabilités de chef de l'Etat en sa qualité de président du Conseil national de transition,  rappelle-t-on. (Avec des  notes  diverses).

Lire  également  l'article  d'Infosplusgabon.com  intitulé  "Deux journalistes parmi les prétendants à la présidence de la transition au Burkina Faso" publié  le  16 Novembre 2014,  via  le  lien  :  

 http://www.infosplusgabon.com/index.php/actualites/submenu-1/1350-afrique-deux-journalistes-parmi-les-pretendants-a-la-presidence-de-la-transition-au-burkina-faso

  *Antoine NKOLO  LAWSON est  Directeur  d'Infosplusgabon  et  correspondant de  la  PANA au Gabon

 

 FIN/INFOSPLUSGABON/ANL/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon

 

Qui est en ligne!

Nous avons 1289 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash