Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

RDC : Baisse du niveau des eaux aux barrages hydro-électriques d'Inga

RDC-Environnement-Barrage d’Inga

 LIBREVILLE, 8  mars (Infosplusgabon) - Le Directeur général de la Société nationale d'électricité de la RD Congo (SNEL), Eric Mbala, a alerté l’opinion sur la baisse du niveau des eaux aux barrages hydro-électriques d'Inga

 

  Selon un document officiel,  Eric Mbala a lancé ce cri d'alarme au cours d’un Forum organisé lundi par Congo Magna.

  "La perte de la production de l’eau à Inga est de l’ordre de 350 à 400 Mégawatts, projetée vers le 22 juillet par rapport à la situation actuelle", a indiqué le patron de la SNEL, soulignant que la baisse des eaux pourrait conduire à l'arrêt des machines.

 Face à cette situation, la SNEL a prévu des stratégies et des actions à mener à court terme, moyen et long termes.

 La Société nationale d'électricité propose, notamment, la sensibilisation des usagers à l’efficacité énergétique par l’utilisation des lampes Cfl à faible consommation, la mise en place de lampes solaires pour l’éclairage public et l’installation de compteurs à prépaiement afin de réduire le gaspillage de l’énergie par les abonnés.

  Pour le réseau Ouest, la SNEL prévoit le désenclavement du canal d’amenée par le dragage forcé à travers les turbines et le dragage à l’aide de trois dragues disponibles sur le site.

 Par ailleurs, à moyen et long termes, la SNEL prévoit des études hydrauliques du canal d’amenée sur base d’un modèle déduit, la construction du 2ème canal d’amenée en cours dont la fin des travaux est prévue en 2018 et le mix énergétique, ainsi que la mise en œuvre du projet Grand Inga.

 Le bassin du Congo est alimenté principalement par les eaux du Kasaï, du Lualaba et de l’Ubangi. (Source  Pana).

 

FIN/INFOSPLUSGABON/LMP/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon

 

Qui est en ligne!

Nous avons 1302 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash